Peripheral : l’auteur et la machine

Une romancière face à une intelligence artificielle maléfique.

Nouveau film de Paul Hyett, spécialiste anglais des SFX auquel on doit deux premières réalisations, The Seasoning House (2012) et Howl (2015), Peripheral, avec Jenny Seagrove (La Nurse), Tom Conti (The Tempest) et Hannah Arterton ("Atlantis"), voit cette dernière interpréter Bobbi Johnson, une jeune écrivaine à succès qui connaît des difficultés avec son deuxième roman. Ayant déjà affaire à un individu passablement dérangé qui la harcèle et à son ex-petit ami junkie, Bobbi se laisse convaincre par son éditeur d’utiliser un nouveau logiciel d’édition intelligent et se retrouve face à une intelligence artificielle déterminée à écrire son livre pour elle. Tandis que la machine manipule son travail en fonction de ses propres intérêts infâmes, notre héroïne commence à se rendre compte qu’elle est contrôlée de manière beaucoup plus sinistre qu’elle ne le soupçonnait. Il se peut, en fait, qu’elle soit un pion dans une conspiration du contrôle de l’esprit. Trop engagée pour revenir en arrière, Bobbi doit continuer à écrire, luttant contre ses dépendances et ses hallucinations tandis qu’elle s’efforce respecter le deadline de son éditeur sans pour autant vendre son âme et devenir un rouage de cette monstrueuse machine.

...