Flesh of the Void : cauchemar extrême

Et si l’on pouvait vivre sa mort dans d’atroces souffrances ?

Scénariste et réalisateur autrichien, fondateur de Sodom & Chimera Productions, se concentrant principalement sur des films expérimentaux, bizarres et non conventionnels, né à Linz le 27 novembre 1995, James Quinn a dirigé un certain nombre de courts métrages, dont le film d’horreur expérimental primé The Law of Sodom. Avec Flesh of the Void, il signe son premier long-métrage, tourné en Super 8 et 16mm, illustrant "une vision terrifiante de ce que pourrait être le fait de mourir si c’était la chose la plus horrible que l’on puisse expérimenter". Ce voyage à travers les peurs les plus profondes de l’être humain explore son sujet de façon violente et extrême…

...