Goldilocks and the Three Bears : Death and Porridge

jeudi 22 février 2024

 

Catégorie(s):

Extrait:
nouveau poster
Goldilocks and the Three Bears : Death and Porridge : nouveau poster !
« Goldilocks and the Three Bears : Death and Porridge », en postproduction, est le second long-métrage dirigé par le britannique Craig Rees, un acteur-scénariste-réalisateur auquel on doit précédemment « Annabellum : The Curse of Salem » (2019) où sous la forme d’une vieille poupée, une malédiction vengeresse des sorcières de Salem de 1692 est libérée sur une famille piégée dans un manoir anglais historique. Le présent film réinterprète l’histoire classique pour enfants «Boucle d’or et les trois ours» dans une version sombre ayant évidemment été conçu pour imiter le succès financier de « Winnie-the-Pooh : Blood and Honey ». L’histoire rapporte la rencontre entre trois ours anthropomorphiques et une petite fille appelée «Boucles d’or» en raison de sa chevelure blonde. Une famille de trois ours, composée d’un père, d’une mère et de leur ourson, vit dans une petite maison, dans les bois. Un jour, attendant que leur repas refroidisse, les membres de la famille ours partent se promener. Boucles d’or découvre par hasard la maison vide. Curieuse, elle entre et visite la maison. Ayant faim, elle goûte les bols de gruau et se régale de celui de l’ourson, ni trop chaud, ni trop froid. Prise ensuite de l’envie de se reposer, elle essaie chacun des trois fauteuils, mais casse celui de l’ourson, ni trop dur, ni trop moelleux. Ayant enfin sommeil, Boucles d’or décide d’aller dormir, et, après avoir testé les trois lits lits, s’assoupit finalement dans celui de l’ourson, juste à sa taille. Les trois ours reviennent à la maison alors que Boucles d’or est toujours profondément endormie1. Ils la réveillent et, selon la version de l’histoire, la tuent ou l’effraient afin de la mettre en fuite.