Abattoir

lundi 18 juillet 2016

 

Catégorie(s):

Extrait:
Annoncé depuis juillet 2009, « Abattoir », le nouveau film de Darren Lynn Bousman (« Saw » 2, 3 et 4) va finalement se tourner, pour une sortie fixée au printemps 2015. Le réalisateur a coécrit le scénario avec Christopher Monfette et David Schow. Quelqu`un aurait passé des décennies à effectuer des achats sur les sites d`horribles tragédies, retirant […]

Annoncé depuis juillet 2009, « Abattoir », le nouveau film de Darren Lynn Bousman (« Saw » 2, 3 et 4) va finalement se tourner, pour une sortie fixée au printemps 2015. Le réalisateur a coécrit le scénario avec Christopher Monfette et David Schow. Quelqu`un aurait passé des décennies à effectuer des achats sur les sites d`horribles tragédies, retirant les pièces ensanglantées pour les réunir ailleurs. Lorsqu`un journaliste de Boston spécialisé dans l`immobilier déterre cette légende urbaine , l`histoire va le mener à l`énigmatique Jebediah Crone et à sa construction impossible – l`Abattoir.

Une nouvelle affiche pour « Abattoir », le nouveau film de Darren Lynn Bousman (« Saw » 2, 3 et 4) qu’il a coécrit avec Christopher Monfette et David Schow. Quelqu`un aurait passé des décennies à effectuer des achats sur les sites d`horribles tragédies, retirant les pièces ensanglantées pour les réunir ailleurs. Lorsqu`un journaliste de Boston spécialisé dans l`immobilier déterre cette légende urbaine , l`histoire va le mener à l`énigmatique Jebediah Crone et à sa construction impossible – l`Abattoir. « Après avoir signé pendant si longtemps les suites de la série « Saw » et puis m`être chargé du remake de « Mother`s Day », ce projet m`excite particulièrement parce qu`il s`agit d`un concept original qui pourrait donner lieu à une gigantesque franchise » a expliqué Bousman.

« Abattoir » est le nouveau film de Darren Lynn Bousman (« Saw » 2, 3 et 4) qu’il a coécrit avec Christopher Monfette et David Schow. Quelqu`un aurait passé des décennies à effectuer des achats sur les sites d`horribles tragédies, retirant les pièces ensanglantées pour les réunir ailleurs. Lorsqu`un journaliste de Boston spécialisé dans l`immobilier déterre cette légende urbaine , l`histoire va le mener à l`énigmatique Jebediah Crone et à sa construction impossible – l`Abattoir. « Après avoir signé pendant si longtemps les suites de la série « Saw » et puis m`être chargé du remake de « Mother`s Day », ce projet m`excite particulièrement parce qu`il s`agit d`un concept original qui pourrait donner lieu à une gigantesque franchise » a expliqué Bousman.
« Abattoir » aura droit à une préquelle, « The Dwelling » du même Darren Lynn Bousman, basé sur un comic book qu’il avait écrit pour Radical Publishing et inspiré par des cauchemars récurrents qu’il avait eus toute sa vie, où un journaliste d`investigation travaille à résoudre le mystère d`une légende urbaine, à savoir une maison hantée construite à partir de pièces ayant appartenu à des personnes décédées. Le film se focalisera sur le personnage énigmatique et diabolique de Jebediah Crones, à nouveau interprété par Dayton Callie («Sons of Anarchy»), qui achète des demeures où d’horribles tragédies se sont produites, dévoilant certains de ses sombres secrets et motivations. «Ce qui est le plus exaltant en tant que cinéaste concernant l’univers d’ «Abattoir», c’est qu’il est ancré dans une mythologie fascinante, avec notre méchant comme personnage principal» a déclaré le réalisateur. «Cela nous permet de raconter tellement d’histoires différentes dans cet univers, chacune avec son propre point de vue unique». «Avec « Abattoir » et « The Dwelling », l’idée est de bâtir une franchise d’horreur dans la veine de « Vendredi 13 » et d’ « Halloween » ajoute l’un des producteurs.

« Abattoir » est le nouveau film de Darren Lynn Bousman (« Saw » 2, 3 et 4) qu’il a coécrit avec Christopher Monfette et David Schow. Quelqu`un aurait passé des décennies à effectuer des achats sur les sites d`horribles tragédies, retirant les pièces ensanglantées pour les réunir ailleurs. Lorsqu`un journaliste de Boston spécialisé dans l`immobilier déterre cette légende urbaine , l`histoire va le mener à l`énigmatique Jebediah Crone et à sa construction impossible – l`Abattoir. « Après avoir signé pendant si longtemps les suites de la série « Saw » et puis m`être chargé du remake de « Mother`s Day », ce projet m`excite particulièrement parce qu`il s`agit d`un concept original qui pourrait donner lieu à une gigantesque franchise » a expliqué Bousman.
« Abattoir » aura droit à une préquelle, « The Dwelling » du même Darren Lynn Bousman, basé sur un comic book qu’il avait écrit pour Radical Publishing et inspiré par des cauchemars récurrents qu’il avait eus toute sa vie, où un journaliste d`investigation travaille à résoudre le mystère d`une légende urbaine, à savoir une maison hantée construite à partir de pièces ayant appartenu à des personnes décédées. Le film se focalisera sur le personnage énigmatique et diabolique de Jebediah Crones, à nouveau interprété par Dayton Callie («Sons of Anarchy»), qui achète des demeures où d’horribles tragédies se sont produites, dévoilant certains de ses sombres secrets et motivations. «Ce qui est le plus exaltant en tant que cinéaste concernant l’univers d’ «Abattoir», c’est qu’il est ancré dans une mythologie fascinante, avec notre méchant comme personnage principal» a déclaré le réalisateur. «Cela nous permet de raconter tellement d’histoires différentes dans cet univers, chacune avec son propre point de vue unique». «Avec « Abattoir » et « The Dwelling », l’idée est de bâtir une franchise d’horreur dans la veine de « Vendredi 13 » et d’ « Halloween » ajoute l’un des producteurs.

La bande annonce d’ABATTOIR, le nouveau Darren Lynn Boussman…

Présenté le 7 juin dernier au festival de Los Angeles, « Abattoir », le nouveau film de Darren Lynn Boussman (dont le précédent, le musical horrifique « The Devil’s Carnival : Allelluia ! », est sorti en mars aux USA) se veut, succès aidant, le premier volet d’une franchise. L’histoire est centrée sur un journaliste immobilier qui déterre une légende urbaine à propos d`une maison construites en utilisant des pièces où se sont passées d’horribles tragédies. L`enquête le conduit finalement à l`énigmatique Jebediah Crone et la réponse à la terrifiante question : «Comment construit-on une maison hantée ? ». On retrouve au casting l’excellente Lin Shaye (« Insidious : Chapitre 3 », « Ouija » 1 & 2), qui vient de tourner cette année dans plusieurs films du genre, tels « Director’s Cut » d’Adam Rifkin, Jack Goes Home de Thomas Dekker, « The Midnight Man » de Travis Zariwny, « Buster’s Mal Heart » de Sarah Adina Smith, où un homme s’aperçoit qu ‘il vit dans deux corps, « Bayou Tales » de David DuBos, film à sketches situé à la Nouvelle Orléans et dans ses environs. Dans » Before Memory », de Nick McCallum, un homme souffrant d`amnésie fait équipe avec une jeune fille pour aider le FBI à résoudre le cas des meurtres en série de huit jeunes femmes tout en luttant avec des flash-back suggérant qu’il pourrait être le tueur. Ecrit et réalisé par Rolfe Kanefsky, avec Natasha Henstridge, « The Black Room » voit Paul et Jennifer Hemdale s’installer dans la maison de leur rêve, mais leur heureux mariage sera bientôt mis à l’épreuve alors qu’ils découvrent progressivement le secret caché dans une chambre noire à la cave. Dans « Sick People » de Ken Farrington, ce sont les anciens patients d’une nurse qui viennent la tourmenter pour se venger de celle qui les a négligés et maltraités dans les jours précédant leurs morts. D’autres projets encore attendent la comédienne, décidément très recherchée, tels que « Insidious : Chapter 4 », écrit par Leigh Whannell et confié à Adam Robitel (« The Taking of Deborah Logan »).

Voir la bande annonce (allmande) :

« Abattoir » est le nouveau film de Darren Lynn Bousman (« Saw » 2, 3 et 4) qu’il a coécrit avec Christopher Monfette et David Schow. Quelqu`un aurait passé des décennies à effectuer des achats sur les sites d`horribles tragédies, retirant les pièces ensanglantées pour les réunir ailleurs. Lorsqu`un journaliste de Boston spécialisé dans l`immobilier déterre cette légende urbaine , l`histoire va le mener à l`énigmatique Jebediah Crone et à sa construction impossible – l`Abattoir. « Après avoir signé pendant si longtemps les suites de la série « Saw » et puis m`être chargé du remake de « Mother`s Day », ce projet m`excite particulièrement parce qu`il s`agit d`un concept original qui pourrait donner lieu à une gigantesque franchise » a expliqué Bousman.
« Abattoir » aura droit à une préquelle, « The Dwelling » du même Darren Lynn Bousman, basé sur un comic book qu’il avait écrit pour Radical Publishing et inspiré par des cauchemars récurrents qu’il avait eus toute sa vie, où un journaliste d`investigation travaille à résoudre le mystère d`une légende urbaine, à savoir une maison hantée construite à partir de pièces ayant appartenu à des personnes décédées. Le film se focalisera sur le personnage énigmatique et diabolique de Jebediah Crones, à nouveau interprété par Dayton Callie («Sons of Anarchy»), qui achète des demeures où d’horribles tragédies se sont produites, dévoilant certains de ses sombres secrets et motivations. «Ce qui est le plus exaltant en tant que cinéaste concernant l’univers d’ «Abattoir», c’est qu’il est ancré dans une mythologie fascinante, avec notre méchant comme personnage principal» a déclaré le réalisateur. «Cela nous permet de raconter tellement d’histoires différentes dans cet univers, chacune avec son propre point de vue unique». «Avec « Abattoir » et « The Dwelling », l’idée est de bâtir une franchise d’horreur dans la veine de « Vendredi 13 » et d’ « Halloween » ajoute l’un des producteurs.

Un nouveau poster pour ABATTOIR de Darren Lynn Boussman….

«Abattoir», le nouveau film de Darren Lynn Boussman se veut, succès aidant, le premier volet d’une franchise. L’histoire est centrée sur un journaliste immobilier qui déterre une légende urbaine à propos d`une maison construite en utilisant des pièces où se sont passées d’horribles tragédies. L`enquête le conduit finalement à l`énigmatique Jebediah Crone et la réponse à la terrifiante question : «Comment construit-on une maison hantée ? ». On retrouve au casting l’excellente Lin Shaye («Insidious : Chapitre 3», «Ouija» 1 & 2), qui vient de tourner cette année dans plusieurs films du genre, tels «Director’s Cut» d’Adam Rifkin, Jack Goes Home de Thomas Dekker, «The Midnight Man» de Travis Zariwny, «Buster’s Mal Heart» de Sarah Adina Smith, où un homme s’aperçoit qu‘il vit dans deux corps, «Bayou Tales» de David DuBos, film à sketches situé à la Nouvelle Orléans et dans ses environs. Dans »Before Memory», de Nick McCallum, un homme souffrant d`amnésie fait équipe avec une jeune fille pour aider le FBI à résoudre le cas des meurtres en série de huit jeunes femmes tout en luttant avec des flash-back suggérant qu’il pourrait être le tueur. Ecrit et réalisé par Rolfe Kanefsky, avec Natasha Henstridge, «The Black Room» voit Paul et Jennifer Hemdale s’installer dans la maison de leur rêve, mais leur heureux mariage sera bientôt mis à l’épreuve alors qu’ils découvrent progressivement le secret caché dans une chambre noire à la cave. Dans «Sick People» de Ken Farrington, ce sont les anciens patients d’une nurse qui viennent la tourmenter pour se venger de celle qui les a négligés et maltraités dans les jours précédant leurs morts. D’autres projets encore attendent la comédienne, décidément très recherchée, tels que «Insidious : Chapter 4», écrit par Leigh Whannell et confié à Adam Robitel («The Taking of Deborah Logan»).