Aimy in a Cage

mercredi 2 décembre 2015

 

Catégorie(s):

Extrait:
AIMY IN A CAGE, entre « Orange mécanique » et l’univers délirant de Tim Burton… Basé sur le roman graphique de son auteur, Horoo Jackson, « Aimy in a Cage », décrit comme un hybride de l’ »Orange mécanique » de Kubrick et des oeuvres délirantes de Tim Burton, sera distribué le 8 janvier 2016 […]

AIMY IN A CAGE, entre « Orange mécanique » et l’univers délirant de Tim Burton…

Basé sur le roman graphique de son auteur, Horoo Jackson, « Aimy in a Cage », décrit comme un hybride de l’ »Orange mécanique » de Kubrick et des oeuvres délirantes de Tim Burton, sera distribué le 8 janvier 2016 outre-Atlantique après avoir été distribué dans quelques salles de cinéma underground de New York le mois dernier. Interprété par Crispin Glover (« Retour vers le futur ») et Paz de la Huerta (« The Editor »), c’est l’histoire d’une adolescente à l’esprit trop créatif emmenée, selon la volonté de sa famille déterminée à la faire rentrer dans le rang, dans une clinique du comportement d’un futur distant tandis que se répand la nouvelle d’une épidémie virale décimant le monde extérieur. Le film a obtenu le prix de la meilleure réalisation au festival de Portland.

Bande annonce :

AIMY IN A CAGE, entre « Orange mécanique » et l’univers délirant de Tim Burton…

Basé sur le roman graphique de son auteur, Horoo Jackson, « Aimy in a Cage », décrit comme un hybride de l’ »Orange mécanique » de Kubrick et des oeuvres délirantes de Tim Burton, sera distribué le 8 janvier 2016 outre-Atlantique après avoir été distribué dans quelques salles de cinéma underground de New York le mois dernier. Interprété par Crispin Glover (« Retour vers le futur ») et Paz de la Huerta (« The Editor »), c’est l’histoire d’une adolescente à l’esprit trop créatif emmenée, selon la volonté de sa famille déterminée à la faire rentrer dans le rang, dans une clinique du comportement d’un futur distant tandis que se répand la nouvelle d’une épidémie virale décimant le monde extérieur. Le film a obtenu le prix de la meilleure réalisation au festival de Portland.

Bande annonce :