Après avoir campé Wyatt Earp, Ken Russell renoue avec le western (et l`horreur) pour BONE TOMAHAWK, campant un shériff à la pou

mercredi 5 novembre 2014

 

Catégorie(s):

Extrait:
Après qu`un hors la loi ait amené à son insu une bande de cannibales troglodytes dans la paisible ville de l`Ouest de Bright Hope, les monstres enlèvent plusieurs colons, y compris la femme d`un éleveur. Malgré sa jambe blessée, ce dernier se joint à un petit groupe accompagnant le shérif, son adjoint vieillissant et le […]

Après qu`un hors la loi ait amené à son insu une bande de cannibales troglodytes dans la paisible ville de l`Ouest de Bright Hope, les monstres enlèvent plusieurs colons, y compris la femme d`un éleveur. Malgré sa jambe blessée, ce dernier se joint à un petit groupe accompagnant le shérif, son adjoint vieillissant et le pistolero à forte tête, et ils commencent un voyage vers l`enfer, explorant des territoires inconnus où des bêtes sauvages armés de l`arme ultime ne vous laissent aucun espoir…. En postproduction, écrit et réalisé par S. Craig Zahler, scénariste précédemment du thriller d`horreur « The Incident, » coproduction franco-américano-belge (2011), « Bone Tomahawk », qui se déroule au milieu des années 1800 autour de la frontière de ce qui est aujourd`hui le Texas et le Nouveau Mexique, nous permet de retrouver en vedette Kurt Russell (« Boulevard de la mort »), ex Snake Plissken pour John Carpenter, qui incarne le shériff (sa dernière apparition dans un western remontant à l’excellent « Tombstone « de 1993, où il campait Wyatt Earp), entouré de Patrick Wilson (The Conjuring 2 : The Enfield Poltergeist) et de Sean Young (Blade Runner). David Arquette et Sid Hay interprètent un tandem de brigands dont les actions ont déclenché une série de répercussions violentes, Matthew Fox, Lili SImmons et Richard Jenkins complétant cette riche distribution.