Après avoir signé le remake du « Jour où la terre s`arrêta » et l`excellent « L`Exorcisme d`Emily Rose », le réalisateur Scott Derr

samedi 8 janvier 2011

 

Catégorie(s):

Extrait:
Après avoir signé le remake du « Jour où la terre s`arrêta » et l`excellent « L`Exorcisme d`Emily Rose », le réalisateur Scott Derrickson s`attaque au film historique avec « Goliath », nouvelle approche du récit biblique qui sera traité dans le même esprit que « 300, » le script étant écrit par John Payne et Patrick McKay. L`histoire débute alors que le […]

Après avoir signé le remake du « Jour où la terre s`arrêta » et l`excellent « L`Exorcisme d`Emily Rose », le réalisateur Scott Derrickson s`attaque au film historique avec « Goliath », nouvelle approche du récit biblique qui sera traité dans le même esprit que « 300, » le script étant écrit par John Payne et Patrick McKay. L`histoire débute alors que le féroce guerrier Goliath est envoyé pour traquer le roi des Israéliens. Un jeune berger, David, se retrouve plongé dans une aventure épique, luttant pour sa propre vie, celle de ceux qu`il aime et finalement, l`existence-même de son peuple, avec comme point d`orgue l`affrontement légendaire entre le jeune homme et le géant envoyé pour le détruire. Ce sujet tiré de l`Ancien Testament inspira précédemment le David et Goliah de Ferdinando Baldi et Richard Pottier en 1960, où Orson Welles incarnait Saul, le roi d`Israël, le nom de Goliath devenant dans le cinéma italien de l`époque celui d`un super-héros de péplums, doué, tel Hercule, d`une force surhumaine, héros de quatre longs-métrages, sans rapport direct entre eux, le personnage étant successivement campé par Brad Harris (Goliath contre les géants), Gordon Scott (Goliath et l`Hercule noir), Alan Steel (Goliath et le cavalier masqué) et Peter Lupus (Goliath à la conquête de Bagdad).