Benedict Cumberbatch prêtera sa voix au héros-titre de « How the Grinch Stole Christmas », film d’animation annoncé depuis 2013

jeudi 14 avril 2016

 

Catégorie(s):

Extrait:
Benedict Cumberbatch prêtera sa voix au héros-titre de « How the Grinch Stole Christmas », film d’animation annoncé depuis 2013 et reboot de celui (raté) de Ron Howard de 2000, avec Jim Carrey. Le métrage sera distribué le 10 novembre 2017 aux USA. Voir précédentes news du 8 février 2013 : Universal va produire sous […]

Benedict Cumberbatch prêtera sa voix au héros-titre de « How the Grinch Stole Christmas », film d’animation annoncé depuis 2013 et reboot de celui (raté) de Ron Howard de 2000, avec Jim Carrey. Le métrage sera distribué le 10 novembre 2017 aux USA.

Voir précédentes news du 8 février 2013 :

Universal va produire sous forme de long-métrage d`animation un reboot de « Grinch » que dirigera Pete Candeland, après la version « live » décevante de Ron Howard avec Jim Carey en 2000. Bien que l`adaptation de Chuck Jones et Ben Washam de 1966 soit largement considérée comme l`une des plus populaires d`un livre du Dr. Seuss, celle-ci ne durait que 26 mn. Il n`est donc pas trop surprenant qu`une nouvelle voie le jour, d`autant qu`elle se fait sous l`égide du producteur Chris Meledandri, dirigeant de Illumination Entertainment, auquel on doit déjà « Horton » (2008) et « Le Lorax » (2012), lequel n`en a nullement terminé avec cet auteur, bien au contraire, puisque sa firme prépare une adaptation du « Chat chapeauté » (dont Bo Welch tira un film en 2003) ainsi qu`un métrage en prises de vues réelles au titre non encore communiqué. « Le Lorax » ayant rapporté 348M$ dans le monde, il est donc parfaitement normal que Meledandri continue à exploiter ce filon pour le moins lucratif en ce qui le concerne. Concernant « How the Grinch Stole Christmas », l`idée est de rester fidèle au livre, qui possédait une structure en trois actes, et pour lequel il ne sera donc pas nécessaire d`inventer certains éléments comme pour « Horton Hears A Who » et « The Lorax ».