Chastity Bites

mercredi 22 mai 2013

 

Catégorie(s):

Extrait:
« Chastity Bites », de John Knowles, est un nouveau film d`horreur, doté d`éléments de satire sociale et de comédie, traitant du personnage de la comtesse Bathory. Devenue immortelle après s`être baignée dans le sang de 600 vierges, puis ayant été sauvée de sa condamnation à être emmurée vivante par un bataillon de sorcières, elle vit aujourd`hui […]

« Chastity Bites », de John Knowles, est un nouveau film d`horreur, doté d`éléments de satire sociale et de comédie, traitant du personnage de la comtesse Bathory. Devenue immortelle après s`être baignée dans le sang de 600 vierges, puis ayant été sauvée de sa condamnation à être emmurée vivante par un bataillon de sorcières, elle vit aujourd`hui libre aux Etats-Unis. La Comtesse a trouvé que le meilleur moyen de conserver son approvisionnement en sang était de travailler en tant qu`éducatrice dans les écoles secondaires. Le film a été coécrit par Knowles et son épouse Lottie, deux amoureux fébriles du genre, notamment des productions Hammer des années 60. « Le sujet – une femme-vampire qui ne boit pas le sang des humains mais s`y baigne – était l`occasion d`établir un certain nombre de parallèles amusants avec ce qui se passe actuellement dans notre société » décrète le cinéaste. « Nous nous moquons également des séries télévisées type « The Real Housevives », dont les héroïnes subissent constamment des opérations de chirurgie plastique et se font faire des injections de botox ou de collagène. J`ai voulu retourner aux origines du « Dracula » de Bram Stoker, les sinistres exploits de la Comtesse Bathory ayant été l`une des sources d`inspiration de l`écrivain». Le ton adopté, celui d`une comédie noire située en milieu universitaire, s`apparente à des oeuvres telles Heathers. Le personnage principal est joué par Allison Scagliotti (« Warehouse 13 »). Elle et ses copines sont des sortes de « parias » au sein de leur école. Très intelligente et motivée, également féministe, cette jeune fille est la seule à pressentir le danger lorsque la Comtesse arrive en ville. «Le film est assez gore : nous ne sommes pas très fans de la série Twilight, et essayons d`en rester éloigné. Elizabeth Bathory est sexy et dangereuse, et nous avons ajouté un certain niveau d`érotisme correspondant à mon avis au mythe vampirique. Elle est sensible à la lumière mais ne la craint pas et peut se déplacer durant la journée. Ce n`est pas un film de vampire à proprement parler à cause de ce qu`elle est et de la façon dont elle utilise le sang, mais il en possède définitivement tous les éléments. Il y a une séquence faisant écho à celles de la Hammer, qui se déroule au 16e siècle, où nous la voyons en action à l`époque où elle tuait les vierges ».