Décédé le 13 juillet dernier, le sympathique Richard Darry Zanuck (77 ans) était le fils de l`actrice du muet Virginia Fox, ell

samedi 14 juillet 2012

 

Catégorie(s):

Extrait:
Décédé le 13 juillet d`une crise cardiaque, le sympathique Richard Darry Zanuck (77 ans) était le fils de l`actrice du muet Virginia Fox, elle-même fille du fondateur de la Fox, William Fox, et de l`éminent producteur Darryl F. Zanuck, l`un des plus célèbres d`Hollywood (plus de 200 films, dont « Moulin Rouge », « Les raisins de la […]

Décédé le 13 juillet d`une crise cardiaque, le sympathique Richard Darry Zanuck (77 ans) était le fils de l`actrice du muet Virginia Fox, elle-même fille du fondateur de la Fox, William Fox, et de l`éminent producteur Darryl F. Zanuck, l`un des plus célèbres d`Hollywood (plus de 200 films, dont « Moulin Rouge », « Les raisins de la colère », « Le jour le plus long »). Accompagnant son père au studio dès son jeune âge, il participa à la révision des premiers montages pour les cadres du studio. Né le 13 décembre 1934 à Los Angeles, il produisit son premier film à 25 ans, « Le génie du Mal » (1959) de Richard Fleischer et fut le coproducteur exécutif de « La Mélodie du bonheur » (1965) de Robert Wise. Rôle qu`il réendossa pour l`excellent « Ssssnake » de Bernard L. Kowalski (1973). Après ce film d`épouvante réussi, il s`attellera à de nombreux films du genre tels que « Les dents de la mer » (1975) et sa suite (1978), « L`Ile sanglante » (198O), »Cocoon » (1985) et sa séquelle (1988), « Deep Impact » (1998), « La planète des singes (2001), Le règne du feu (2002), Big Fish (2003), Charlie et la chocolaterie (2005), Sweeney Todd (2007), Alice au pays des merveilles (2010), « Dark Shadows » et « Hidden » de Matt et Ross Duffer, thriller d`horreur en production. Producteur de 44 longs-métrages, dont « Sugarland Express », c« est en 1965 qu`il rencontra David Brown, qui deviendra son partenaire et associé, donnant le feu vert à des oeuvres telles que « Dr. Dollitle, Hello Dolly » et « Star ». Outre sa collaboration avec Steven Spielberg (puis Tim Burton), Richard D. Zanuck a contribué au succès de nombreux blockbusters comme « Patton, The French Connection » ou encore « L`Exorciste ». A 70 ans, Darry Zanuck se considérait comme « trop vieux pour prendre sa retraite. Je pense que les gens devraient se retirer à la cinquantaine. Mais maintenant, à mon âge, je suis considéré comme « cool ». La retraite pour moi c`est comme une punition. Si cela m`arrivait, ce serait comme si on m`envoyait en prison. En plus, c`est stimulant de travailler avec des gens plus jeunes ». Lili Fini Zanuck, de vingt ans sa cadette, l`avait épousé en 1977 (elle avait alors 23 ans) et rejoignit l`équipe de production Zanuck/Brown sur « Cocoon », étant elle-même à l`origine du film. Elle finira par partager avec son mari l`Oscar du meilleur film sur « Miss Daisy et son chauffeur » en 1990 (notre photo). Tous deux avaient collaboré sur de nombreux projets, produisant la 72e cérémonie des Oscars. Au moment de sa mort, Darry Zanuck préparait « Monsterpocalypse ». « En 1974, Dick Zanuck et moi nous sommes assis dans un bateau au large de Martha`s Vinerad et avons regardé le requin mécanique des « Dents de la mer » s`enfoncer au fond de la mer » se souvient Steven Spielberg. « Dick se tourna vers moi et sourit. « Eh bien, j`espère fortement que ce n`est pas un signe ». Ce moment forgea un lien entre nous qui a duré près de 40 ans. Il m`a appris tout ce que je sais au sujet de la production. C`était l`un des hommes les plus honorables et loyaux de notre profession et il a combattu bec et ongles pour ses réalisateurs. Dick Zanuck était une pierre angulaire de notre industrie , à la fois en titre et en actes ». Même réaction de Tim Burton, qui se dit « sous le choc et le cœur brisé par cette nouvelle. Richard Zanuck fut comme une famille pour moi – un mentor, un ami et une figure paternelle. C`était un individu tout à fait unique et extraordinaire et il n`y aura jamais personne d`autre comme lui. Je suis trop triste pour en parler davantage en ce moment et j`ai besoin d`un certain temps pour pleurer ».