Décès de Michel Jeury (voir ci-dessous)

samedi 10 janvier 2015

 

Catégorie(s):

Extrait:
L`écrivain de science-fiction Michel Jeury est décédé le 9 janvier à l`âge de 80 ans à Vaison-la-Romaine. Ses romans avaient marqué le genre dans les années 1970 et 80. Il était né le 23 janvier 1934 à Razac-d`Eymet en Dordogne, dans une famille paysanne. Cessant d`écrire en raison de son insuccès (malgré le Prix Jules […]

L`écrivain de science-fiction Michel Jeury est décédé le 9 janvier à l`âge de 80 ans à Vaison-la-Romaine. Ses romans avaient marqué le genre dans les années 1970 et 80. Il était né le 23 janvier 1934 à Razac-d`Eymet en Dordogne, dans une famille paysanne. Cessant d`écrire en raison de son insuccès (malgré le Prix Jules Verne pour « La machine du pouvoir »), il exerce divers métiers, puis en 1967, arrête toute activité professionnelle et s`installe chez ses parents près de Falgueyrat, se remettant à écrire et terminant ton roman « Le temps incertain » en 1972, publié dans la collection « Ailleurs et demain ». Le succès de ce livre évoquant le style de Philip K. DIck sera cette fois au rendez-vous, et le conduira à mener une carrière d`écrviain de SF qui s`étalera sur près de 20 ans, avec la publication de dizaines de romans.. Il contribuera à lancer la carrière des frères Bogdanoff. Se mariant en 1975, il publue au début des années 80 « Le Crêt de Fonbelle », qui préfigure son évolution vers la littérature générale. En 1987, après le décès de ses parents, il retournera progressivement à ses origines paysannes, délaissant la SF pour le roman de terroir, avec un succès considérable, ne revenant à la SF que pnctuellement, avec par exemple « May le Monde » (2010), qui lui vaudra d`obtenir une seconde fois le Grand Prix de l`Imaginaire, 38 ans après « Le Temps incertain ». Nous lui rendrons prochainement hommage dans l`EF.