Deux films-choc produits par la firme australienne Australis : REVERSION et THE EMBALMER (voir ci-dessous)

dimanche 21 février 2016

 

Catégorie(s):

Extrait:
Maitre des effets spéciaux gores made in Japan, Yoshihiro Nishimura (« Tokyo Gore Police ») a également une longue carrière de réalisateur, débutée voici une trentaine d’années. Il va retrouver son fauteuil de réalisateur cet été, pour un nouveau thriller intitulé « The Embalmer », qui sera tourné à Tokyo, avec un casting international, le […]

Maitre des effets spéciaux gores made in Japan, Yoshihiro Nishimura (« Tokyo Gore Police ») a également une longue carrière de réalisateur, débutée voici une trentaine d’années. Il va retrouver son fauteuil de réalisateur cet été, pour un nouveau thriller intitulé « The Embalmer », qui sera tourné à Tokyo, avec un casting international, le rôle-titre étant interprété par un comédien occidental, les seconds rôles mettant en vedette des acteurs ensemble que les fans de Nishimura, Takashi Miike et Sion Sono reconnaîtront. Les prises de vues devraient débuter en juin. Le métrage est produit par Australis Films, responsables également du nouveau film d’horreur « Reversion », dirigé par Daisuke Kobayashi, avec l`actrice coréenne Kkobbi Kim (vedette de plusieurs œuvres du genre, dont « Sôhakusha, It’s A Beautiful Day et Greatful Dead »), l`Américain Bill Oberst Jr et nouvelle comédienne australienne Lorena Australis. A l’instar du précédent film de son auteur (« Ao oni », 2O14), il s’agit à nouveau d’un récit de lieu hanté, pas par des monstres délirants, cette fois-ci, mais par les esprits des précédents habitants, décédés.

https://www.youtube.com/watch?time_continue=8&v=_NhMAlKQJoI

Précédentes news du 9 novembre 2015 :

Bill Oberst Jr. (« Zombieworld », « Dracula’s War ») sera la vedette du thriller d’horreur « Reversion », tourné en Asie du Sud Est mi-2016 et dirigé par le Japonais Daisuke Kobayashi, auteur l’année dernière de « Ao oni » où des amis s’installent dans une demeure supposée abriter des monstres et y remarquent des choses étranges. Le nouveau film, au scénario signé par son producteur, Philippe Louis Galliano, possède un thème similaire. Après le suicide de son père, un entrepreneur endetté hérite de la maison familiale et y fait venir son épouse et sa belle-fille afin de l`aider à la nettoyer pour une vente rapide. Ils découvrent bientôt le macabre passé des lieux et que le fait d’y rester implique de faire face à la présence pleine de ressentiments de ses anciens résidents défunts. Il s’agit d’une coproduction USA/Australie/Thaïlande.