« Django » et « Suspiria » de Dario Argento vont engendrer deux séries TV franco-italiennes ! (voir ci-dessous)

samedi 11 avril 2015

 

Catégorie(s):

Extrait:
« Django » et « Suspiria » de Dario Argento vont engendrer deux séries TV franco-italiennes ! Deux œuvres exceptionnelles du patrimoine transalpin, le magnifique et crépusculaire western-spaghetti « Django » de Sergio Corbucci et le sublime « Suspiria » de Dario Argento vont donner lieu à des séries télévisées italiennes tournées en anglais. Il […]

« Django » et « Suspiria » de Dario Argento vont engendrer deux séries TV franco-italiennes !

Deux œuvres exceptionnelles du patrimoine transalpin, le magnifique et crépusculaire western-spaghetti « Django » de Sergio Corbucci et le sublime « Suspiria » de Dario Argento vont donner lieu à des séries télévisées italiennes tournées en anglais. Il s’agira d’une coproduction entre la firme française Atlantique Productions, qui fournit des dramatiques haut de gamme en anglais pour le marché international et Cattleya, la maison de production indépendante cinéma/TV la plus importante d’talie. Le premier projet sera une réinterprétation du western-culte, baroque et sanglant de 1966, qui avait engendré plusieurs séquelles et hommages, le plus notable étant la version de Quentin Tarantino, « Django Unchained », voici trois ans. La série «Django» entend rester fidèle à la tradition du genre, où s’illustrèrent Clint Eastwood et Franco Nero durant les glorieuses sixties. Le second projet, intitulé «Suspiria De Profundis», s’inspire du livre éponyme de l’auteur anglais du 19e siècle Thomas De Quincey, ouvrage qui donna lieu en 1977 au film d’Argento, lequel assumera les fonctions de superviseur artistique du show, qui se déroulera à Londres et à Rome entre la fin du 19e et le début du 20e siècle. «Les histoires exploreront des fantasmes psychologiques liés au Mal, le héros essayant de résoudre d’effrayants mystères, mettant en relief l’affrontement entre la lumière et l’obscurité, le progrès et la régression». Ledit héros, s’apparentant à un nouveau Sherlock Holmes du petit écran, sera Thomas de Quincey lui-même. Chacune des deux séries comprendra 12 épisodes de 50 minutes, les histoires se poursuivant au fil des saisons. «Cet accord de coproduction est une étape importante dans notre stratégie de partenariat avec les producteurs innovant en Europe aujourd`hui », s’enthousiasme Olivier Bibas, PDG d`Atlantique Productions. Pour lui, «Django» et «Suspiria de Profundis» sont parfaits pour la télévision et le système de coproduction. «Notre ambition est de proposer deux séries combinant personnages inoubliables, sous-textes politiques forts et commentaires sociaux qui vont séduire une nouvelle génération de spectateurs». «Et, bien sûr, nous sommes extrêmement fiers de travailler avec Dario Argento, figure majeure pour toute une génération de cinéastes» ajoute Riccardo Tozzi, patron de Cattleya. Les showrunners, réalisateurs, et comédiens seront annoncés prochainement.