Franco Nero reprend le rôle de Django à nouveau pour « Django Lives! » (voir ci-dessous)

samedi 18 janvier 2014

 

Catégorie(s):

Extrait:
Franco Nero va reprendre une seconde fois, après « Django 2 – Il grande ritorno » de Nello Rossati (1987) le rôle qui le rendit célèbres en 1966 grâce au chef-d`oeuvre de Sergio Corbucci, le crépusculaire « Django ». Intitulé « Django Lives ! » et dirigé par Joe D`Augustine, collaborateur régulier de Quentin Tarantino (il fut chef monteur additionnel sur […]

Franco Nero va reprendre une seconde fois, après « Django 2 – Il grande ritorno » de Nello Rossati (1987) le rôle qui le rendit célèbres en 1966 grâce au chef-d`oeuvre de Sergio Corbucci, le crépusculaire « Django ». Intitulé « Django Lives ! » et dirigé par Joe D`Augustine, collaborateur régulier de Quentin Tarantino (il fut chef monteur additionnel sur les 2 Kill Bill, Boulevard de la mort et Inglourious Basterds). Les droits de cette séquelle ont été achetés par Point Blank Pictures, l`histoire étant signée Eric Zaldivar et Mile Malloy. Un Django âgé est devenu consultant à Hollywood en 1915 pour des westerns muets. Confronté à des racketteurs, il réplique, déchainant une nouvelle fois l`enfer autour de lui ! Joe D` Augustin, qui a supervisé la reconstruction du classiqye Le Bon, la Brute et le Truand en 2007, « est le choix parfait pour diriger ce film, étant à la fois versé dans le cinéma d`action d`Hollywood et le cinéma de genre italien », déclarent les producteurs. « C`est génial de voir non seulement l`enthousiasme de Franco pour ce script et notre projet, mais aussi d`avoir les bénédictions des créateurs originaux de Django et de leurs héritiers. «Au cours des décennies, il ya eu des dizaines de spin-off liés au personnage, mais Franco Nero n`avait repris qu`une seule fois le rôle du flingueur emblématique une seule fois. C`était donc l`occasion de créer une histoire particulière. Le film examine également la notion de gloire, la violence dans la fiction et l`authenticité dans la narration. – et pas seulement les thèmes standard du vieillissement et du fatalisme que l`on trouve habituellement avec un film sur un dur à cuire ayant pris de l`âge ». Aux côtés de Franco Nero figurent Mark Boone Junior (Sons of Anarchy) et Noah Segan (Looper) . Aussi associées est directeur de la photographie Robert Yeoman , ASC ( Moonrise Kingdom ) et Daniele Luppi compositeur , plus connu pour ses collaborations avec Danger Mouse et Gnarls Barkley . « Nous sommes heureux que tant de talents ont rejoint le projet à un stade précoce, comme le directeur photo Robert Yeoman et le compositeur Daniele Luppi » ajoute Joe D`Augustin. « Le « Django » original a été un succès public dans le monde entier, comme le fut « Django Unchained » de Tarantino. Nous voulons poursuivre dans cette même voie. Non pas refaire un classique mais s`inscrire dans sa continuité, avec un film pertinent dont l`histoire comporte des éléments de prestige et l`attrait du crossover ».