« Gerald`s Game » (« Jessie »), un thriller terrifiant de Stephen King va devenir un film… (voir ci-dessous)

lundi 19 mai 2014

 

Catégorie(s):

Extrait:
« Gerald`s Game » (« Jessie »), un thriller terrifiant de Stephen King où une femme devient emprisonnée, menotté à un lit dans une région éloignée après que son mari meurt au milieu d`un jeu de bondage, sera portée à l`écran par Mike Flanagan (Oculus), qui co-signera le scénario avec son partenaire Jeff Howard. A l`origine, Flanagan devait commencer […]

« Gerald`s Game » (« Jessie »), un thriller terrifiant de Stephen King où une femme devient emprisonnée, menotté à un lit dans une région éloignée après que son mari meurt au milieu d`un jeu de bondage, sera portée à l`écran par Mike Flanagan (Oculus), qui co-signera le scénario avec son partenaire Jeff Howard. A l`origine, Flanagan devait commencer la production de son prochain film, Diver, au cours de l`été mais il a décidé de le repousser à 2015 pour se concentrer sur l`adaptation du roman de King. Son partenaire habituel, Trevor Macy d`Intrepid Pictures, produira le métrage. «Dans la tradition de Misery, Gerald`s Game est l`un des romans les plus intenses et convaincants que j`ai jamais lus, et cela a été pour moi un projet de rêve depuis de nombreuses années. Trevor et moi sommes très heureux de transposer cette expérience pour le public » déclare Flanagan. Dans le livre, l`héroïne, Jessie, est depuis 17 ans l`épouse de l`avocat Gerald Burlingame, et doit subir, dans leur villa d`été loin de Portland, ses jeux sexuels pervers,pour faire plaisir à son mari. Mais cette fois, c`en est trop. Enchaînée sur son lit par des menottes qui lui enserrent les poignets, elle refuse de se laisser faire et quand son mari tente de la violer, elle lui donne un coup qui l`envoie au tapis. Il ne s`en relèvera pas, victime d`une crise cardiaque. Jessie reste à moitié inconsciente. La porte de la demeure n`est pas fermée et laisse entrer des visiteurs inattendus. Parfois, Jessie entend des voix qui lui rappellent des épisodes de sa vie passée, comme pour la punir d`avoir tué son mari. Dans ses souvenirs, elle revoit Ruth, sa copine d`université, puis cette fameuse éclipse de juillet 1963 où son père s`était amusé avec elle à un drôle de jeu. Lorsqu`elle aperçoit face à elle un étrange visiteur à la mallette en peau humaine, il ne semble pas cette fois sortir d`un songe. La panique la gagne. Jessie arrivera-t-elle à se libérer et à sauver sa vie ? Publié en 1992, « Jessie » fut le premier volet d`une trilogie féminine de Stephen King, suivi par « Dolorés Claiborne » et « Rose Madder ».