Guillermo del Toro a franchi le pas en fondant son propre studio, Mirada (voir ci-dessous)

samedi 11 décembre 2010

 

Catégorie(s):

Extrait:
Guillermo del Toro a franchi le pas en fondant son propre studio. Faisant équipe avec le réalisateur Mathew Cullen, le directeur de la photographie Guillermo Navarro (Labyrinth, Hellboy) et le producteur exécutif Javier Jimenez, il vient de lancer le mois dernier Mirada, une studio de 7.500 m2 à Marina Del Rey, en Californie. Prolifique producteur, […]

Guillermo del Toro a franchi le pas en fondant son propre studio. Faisant équipe avec le réalisateur Mathew Cullen, le directeur de la photographie Guillermo Navarro (Labyrinth, Hellboy) et le producteur exécutif Javier Jimenez, il vient de lancer le mois dernier Mirada, une studio de 7.500 m2 à Marina Del Rey, en Californie. Prolifique producteur, outre ses propres films, Guillermo entend utiliser ce nouveau studio comme un port d`attache. Le cinéaste pourra ainsi superviser nombre de ses projets à travers cette structure ayant la capacité de tout gérer, de la pré-visualisation aux animatiques, du storyboading aux effets visuels. Le lieu choisi est une ancienne usine d`embouteillage qui fut utilisée pour le tournage des effets visuels d’œuvres comme Rencontres du Troisième Type et Blade Runner. Les discussions sur l`établissement d`une base pour ses activités ont commencé lorsque del Toro était en Nouvelle-Zélande et envisageait alors de diriger le dyptique Bilbo le Hobbit. Il eut alors tout le loisir de réfléchir sur le fait que Peter Jackson avait réuni des unités de production complémentaires lui permettant de tout réalise sous son propre toit. Ainsi, quand del Toro quitta le projet qui s’éternisait, il intensifia le lancement de son studio. « Nous n`avons pas eu le modèle de Wellington à l`esprit lorsque nous avons parlé initialement » confie-il, « mais l`une des grandes choses que j’ai observées en Nouvelle-Zélande, aux studios Weta de Peter Jackson, était de voir comment chaque département se trouvait proche de l`autre. Nous avons nous aussi tout rassemblé au même endroit, pour y réunir une communauté créative forte. Certains des projets de longs-métrages que j`ai dans un proche avenir, se feront à Mirada, qui, je l`espère, pourrait devenir mon lieu de travail permanent`.