« Halley », nouveau film de zombie mexicain (voir ci-dessous)

samedi 9 mars 2013

 

Catégorie(s):

Extrait:
Beto est un agent de sécurité d`une salle de gym de Mexico. Homme calme et solitaire, il reste à l`écart des autres personnes. Quand il rentre à la maison, il passe le plus clair de son temps à sa toilette et à conserver son appartement maniaquement propre. Il a une bonne raison pour cela : […]

Beto est un agent de sécurité d`une salle de gym de Mexico. Homme calme et solitaire, il reste à l`écart des autres personnes. Quand il rentre à la maison, il passe le plus clair de son temps à sa toilette et à conserver son appartement maniaquement propre. Il a une bonne raison pour cela : Beto est mort, c`est un zombie, mais son esprit intact. Et cela fait déjà un long moment qu`il est ainsi. Cependant, son sentiment de solitude se décuple, tout comme ses combats incessants contre la pourriture et l`infection pour ralentir la détérioration de son corps, bien qu`il ne parvienne pas à la stopper totalement. Que va-t-il lui arriver ? Tel est le sujet intriguant du mexicain « Halley », premier long de Sebastian Hofmann, dont le titre est emprunté à la fameuse comète qui visite la Terre une fois tous les 76 ans. La plupart des gens ne la verront qu`une seule fois dans leur vie. Mais pas Beto. Pour lui, des règles différentes s`appliquent, et, s`il se « maintient », il pourra voir la comète à plusieurs reprises. Entre ses visites, la comète de Halley voyage en solitaire, comme l`est désespérément Beto. Traitant des thèmes de la solitude et de la maladie, « Hallley », loin d`être un film d`horreur malgré la nature de son héros (et d`excellents maquillages), se concentre essentiellement sur le drame que vit ce dernier, à savoir perdre son humanité.