Hantu Puncak Datang Butan

samedi 20 février 2010

 

Catégorie(s):

Extrait:
La comédie d`horreur indonésienne « Hantu Puncak Datang Butan » (« Le cycle menstruel du fantôme du Puncak ») de Steady Rilba, sortie dans un premier temps le 4 février à Jakarta, qui mêle fantôme, menstruation et décapitation, fut préalablement vivement déconseillée aux croyants par la plus haute autorité musulmane d`Indonésie. Rappelons que, malgré une production féconde du genre, […]

La comédie d`horreur indonésienne « Hantu Puncak Datang Butan » (« Le cycle menstruel du fantôme du Puncak ») de Steady Rilba, sortie dans un premier temps le 4 février à Jakarta, qui mêle fantôme, menstruation et décapitation, fut préalablement vivement déconseillée aux croyants par la plus haute autorité musulmane d`Indonésie. Rappelons que, malgré une production féconde du genre, ce pays a récemment adopté une loi controversée imposant des contrôles plus stricts sur le contenu des films, notamment pour la violence et le sexe. « De nombreuses scènes de Hantu… sont contraires aux principes de l`islam » a estimé l`un des responsables du Conseil des oulémas. La censure avait pour sa part autorisé la sortie, moyennant de nombreuses coupures. Dans un second temps, la maison de production se vit dans l`obligation d`annuler ladite sortie après avoir reçu des menaces d`un groupe islamiste radical, le Front des défenseurs de l`Islam, un mouvement ayant menacé « d`attaquer les cinémas qui montreront le film ». « Nous avons pris cette décision, car les réactions sont excessives. La situation est tendue » a expliqué le directeur de la firme L3L basée à Jakarta.

Voir la bande annonce du film :

La comédie d`horreur indonésienne « Hantu Puncak Datang Butan » (« Le cycle menstruel du fantôme du Puncak ») de Steady Rilba, sortie dans un premier temps le 4 février à Jakarta, qui mêle fantôme, menstruation et décapitation, fut préalablement vivement déconseillée aux croyants par la plus haute autorité musulmane d`Indonésie. Rappelons que, malgré une production féconde du genre, ce pays a récemment adopté une loi controversée imposant des contrôles plus stricts sur le contenu des films, notamment pour la violence et le sexe. « De nombreuses scènes de Hantu… sont contraires aux principes de l`islam » a estimé l`un des responsables du Conseil des oulémas. La censure avait pour sa part autorisé la sortie, moyennant de nombreuses coupures. Dans un second temps, la maison de production se vit dans l`obligation d`annuler ladite sortie après avoir reçu des menaces d`un groupe islamiste radical, le Front des défenseurs de l`Islam, un mouvement ayant menacé « d`attaquer les cinémas qui montreront le film ». « Nous avons pris cette décision, car les réactions sont excessives. La situation est tendue » a expliqué le directeur de la firme L3L basée à Jakarta.

Voir la bande annonce du film :

La comédie d`horreur indonésienne « Hantu Puncak Datang Butan » (« Le cycle menstruel du fantôme du Puncak ») de Steady Rilba, sortie dans un premier temps le 4 février à Jakarta, qui mêle fantôme, menstruation et décapitation, fut préalablement vivement déconseillée aux croyants par la plus haute autorité musulmane d`Indonésie. Rappelons que, malgré une production féconde du genre, ce pays a récemment adopté une loi controversée imposant des contrôles plus stricts sur le contenu des films, notamment pour la violence et le sexe. « De nombreuses scènes de Hantu… sont contraires aux principes de l`islam » a estimé l`un des responsables du Conseil des oulémas. La censure avait pour sa part autorisé la sortie, moyennant de nombreuses coupures. Dans un second temps, la maison de production se vit dans l`obligation d`annuler ladite sortie après avoir reçu des menaces d`un groupe islamiste radical, le Front des défenseurs de l`Islam, un mouvement ayant menacé « d`attaquer les cinémas qui montreront le film ». « Nous avons pris cette décision, car les réactions sont excessives. La situation est tendue » a expliqué le directeur de la firme L3L basée à Jakarta.

Voir la bande annonce du film :