HAYDEN CHRISTENSEN : L`héritier des ténèbres (lire ci-dessous)

lundi 5 novembre 2007

 

Catégorie(s):

Extrait:
HAYDEN CHRISTENSEN L`héritier des ténèbres Au fil des 30 années historiques de la saga Star Wars, plusieurs acteurs ont incarné Dark Vador. Un seul en revanche a totalement donné vie à l`homme derrière le masque, Anakin Skywalker, un Chevalier Jedi héroïque manipulé pour rejoindre finalement le côté obscur de la Force. Le jeune Hayden Christensen […]

HAYDEN CHRISTENSEN

L`héritier des ténèbres

Au fil des 30 années historiques de la saga Star Wars, plusieurs acteurs ont incarné Dark Vador. Un seul en revanche a totalement donné vie à l`homme derrière le masque, Anakin Skywalker, un Chevalier Jedi héroïque manipulé pour rejoindre finalement le côté obscur de la Force. Le jeune Hayden Christensen endossa pour la première fois ce personnage dans L`Attaque des Clones où il prêtait sa frêle silhouette et son visage juvénile à Anakin. Depuis, l`acteur a mûri et de la chrysalide où s`est opérée la transformation, doit enfin surgir le plus célèbre méchant de la science-fiction à l`écran. En effet, avec l`ultime volet de la saga, plus qu`une métamorphose, c`est une véritable mutation que le public attend de ce comédien qui aura la lourde tâche d`engendrer le ténébreux et redoutable Dark Vador. À 23 ans, Christensen a déjà une carrière impressionnante, avec maintes nominations aux Golden Globe et aux prix de la Guilde des Acteurs pour son travail sur Life as a House, ainsi que des critiques impressionnantes pour sa composition du journaliste Stephen Glass dans Shattered Glass. Il est aussi apparu sur les planches du West End dans la pièce de Kenneth Lonergan « This Is Our Youth », aux côtés de Jake Gyllenhaal et Anna Paquin. Mais Christensen reconnaît qu`aucun rôle n`a été pour lui aussi médiatique et indélébile que celui d`Anakin Skywalker…

En quoi Anakin Skywalker est-il différent dans La Revanche du Sith ?

Anakin était un adolescent susceptible et impertinent dans L`Attaque des Clones, et dans La Revanche du Sith, il a mûri. Il a une femme, des responsabilités et de l`ambition. Il mène aussi une vie secrète, que personne du monde extérieur ne peut connaître, et c`est très lourd pour lui. Je pense que les gens ont souhaité qu`Anakin soit merveilleusement héroïque et parfait, mais bien sûr, c`est impossible, car il a un énorme défaut : tenté par un maître de la manipulation, il succombe. Les raisons pour lesquelles il se tourne vers le côté obscur trouvent leurs origines dans des émotions tout à fait humaines et reconnaissables, et cela fait de lui un héros tragique. Il veut être magnifique, mais il ne pourra jamais atteindre cette perfection.

Endosser la puissance de Dark Vador

Lorsque nous découvrons enfin Dark Vador dans La Revanche du Sith, est-ce vous sous le costume ?

Tout à fait !J`attendais l`occasion de revêtir enfin le costume de Dark Vador depuis le jour où j`ai appris que j`avais décroché le rôle, et George Lucas fut assez généreux, suite à ma demande, pour me donner cette chance. Ils ont créé un nouveau costume conçu à ma propre taille. Vador fait presque 2,10 m en réalité, donc ils ont intégré des talonnettes dans mes chaussures et des muscles dans le costume pour me donner une apparence plus massive. C`était comme de marcher avec des poids de 20 kilos sur les épaules, et ce n`était pas facile, mais c`est une expérience que je n`oublierai jamais. Même si ces scènes ont été tournées depuis près de deux ans, je n`arrive toujours pas à mettre des mots sur ce que j`ai ressenti alors. Endosser ce costume vous inspire un sentiment de puissance et de force irréel – c`est absolument incroyable.

Anakin Skywalker est un rôle que de nombreux acteurs aspiraient à jouer : en quoi vous distinguiez-vous suffisamment pour que George Lucas voie en vous l`interprète idéal ?

C`est une question que je me pose depuis le premier jour, et je n`en connais toujours pas la réponse. Je sais qu`il y a en moi un côté sombre –tout le monde en a un– et je le reconnais. Peut-être que George a perçu cet aspect. Je n`aurais jamais imaginé, en tout cas, avoir le rôle. Je ne pense pas que l`on puisse faire un rêve aussi ambitieux. Lorsque je me suis rendu au Skywalker Ranch pour l`audition, George m`a donné un chapeau et une tasse à café, et je me suis dit « voilà, c`est ton lot de consolation ». Je les ai trouvés vraiment cool, et je les ai encore (Rires). J`habitais au Canada à l`époque, et j`étais profondément endormi lorsqu`ils m`ont appelé pour m`annoncer que j`avais le rôle. J`ai cru avoir tout rêvé. La première personne que j`ai appelée fut ma mère, et elle a crié à tue-tête. Je pense que je n`oublierai jamais ce jour !

Avez-vous regardé la trilogie originale pour vous préparer ?

J`ai regardé ces films religieusement, ainsi que La Menace Fantôme. Je voulais comprendre parfaitement l`histoire et le personnage de Darth Vader. George Lucas a planté de nombreuses graines dans la première trilogie, et maintenant, il est temps de les voir éclore.

Combien de temps avez-vous consacré à la préparation du duel au sabre laser avec Obi-Wan Kenobi – le moment le plus intense de La Revanche des Sith ?

Je suis arrivé à Sydney, en Australie, là où nous avons fait le film, trois mois avant que le tournage ne commence, et je me suis mis à travailler avec Nick Gillard, le coordinateur des cascades. Je devais manger environ six repas par jour, et m`entraîner pratiquement sans cesse, ce qui était très pénible. C`était bien avant que nous ne passions à l`entraînement au sabre laser. Le duel est chorégraphié méticuleusement, avec des centaines de mouvements que je devais apprendre, à la fois seul, puis avec Ewan McGregor. Je suis très fier du résultat final ; il est vraiment extraordinaire.

Etiez-vous un fan de Star Wars dans votre enfance ?

Né seulement quatre ans après la première sortie de L`Épisode IV, je n`ai pas eu la chance de le voir en salle avant des années. Mais mon frère, Tove, de huit ans mon aîné, avait l`âge idéal pour devenir l`inconditionnel qu`il est. Il avait une maquette du Faucun Millenium dans le sous-sol de notre maison, et je n`avais pas le droit d`y toucher !Sans même avoir vu les films, Star Wars était devenu un élément si important de la culture populaire que je me souviens avoir imité la voix et la respiration de Darth Vader pour faire peur à ma petite sœur. Ce n`est qu`en 1997, lorsque les films ont été remastérisés numériquement et re-distribués en salle, que j`ai pu les voir au cinéma, et je suis alors devenu un grand fan. J`ai adoré – ils m`ont cloué au sol. Donc en être arrivé à jouer Anakin Skywalker avant de devenir Dark Vador, dépasse même largement, la notion de rêve devenu réalité. Je n`aurais jamais pu imaginer cela, et c`est plus excitant que tout ce que je ne serais jamais capable de décrire.

Propos recueillis par Rob Lightbody