HÉRITAGE MAUDIT

mercredi 3 avril 2024

 

Catégorie(s):

Extrait:
Une influenceuse se fait piéger par une présence maléfique

 

HÉRITAGE MAUDIT

Une influenceuse se fait piéger par une présence maléfique

Premier long d’Alex Henes et Matthew Merenda, « Mind Body Spirit », remarqué au festival de Chattanooga, est un found-footage surnaturel, diffusé le 7 mai en VOD. Il suit la jeune Anya (Sarah J. Bartholomew), pratiquante de yoga et aspirante influenceuse sur les réseaux sociaux alors qu’elle se lance dans un rituel laissé par son ex-grand-mère. Ayant quitté sa mère, avec qui elle ne s’entend pas, Anya a déménagé dans la grande maison qu’elle a héritée de sa grand mère. Une maison dont personne, pas même sa mère, ne connaissait l’existence. Elle découvre dans une pièce secrète des écrits et des dessins ésotériques laissés. Alors qu’elle tente d’incorporer ces éléments dans ses vidéos et dans sa vie, Anya s’aperçoit qu’une sombre présence partage la demeure avec elle. Ce qui a commencé comme un guide d’auto-assistance spirituelle évolue rapidement vers quelque chose de beaucoup plus sinistre. Alors qu’Anya devient obsédée par le pouvoir mystérieux de cette pratique, elle libère involontairement une entité d’un autre monde qui commence à prendre le contrôle de sa vie – et de ses vidéos. Elle doit maintenant se dépêcher pour découvrir la vérité, avant que sa descente dans la folie ne menace de consumer son esprit, son corps et son âme. Mêlant found-footage et montages issus des réseaux sociaux, le scénario, coécrit par les réalisateurs et Topher Henrricks, innove, la plupart des (longs) plans étant statiques et non tremblotants comme d’habitude. Chaque morceau de film proposé au spectateur se présente soit sous la forme d’une vidéo non éditée, soit sous celle d’un appel Zoom, nous ne voyons Anya qu’à travers l’objectif d’un ordinateur portable ou de l’appareil photo de son téléphone. Le métrage prend le contrepied de nombreuses œuvres du genre en incitant le public à s’investir dans le voyage effroyable d’Anya.