How To Talk With Spirits  : la morte en direct

mercredi 9 décembre 2020

 

Catégorie(s):

Extrait:
Un film inspiré par une véritable voyante ayant aidé à la résolution d’une enquête criminelle. Veronica Cartwright (The Birds, Alien, Invasion of the Body Snatchers, Witches of Eastwick) sera la vedette du thriller surnaturel et biopic de Quentin Lee How to Talk With Spirits, basé sur la vie de June Ahern. La comédienne tiendra le […]

Un film inspiré par une véritable voyante ayant aidé à la résolution d’une enquête criminelle.

Veronica Cartwright (The Birds, Alien, Invasion of the Body Snatchers, Witches of Eastwick) sera la vedette du thriller surnaturel et biopic de Quentin Lee How to Talk With Spirits, basé sur la vie de June Ahern. La comédienne tiendra le rôle de cette vraie voyante de San Francisco et auteur du livre éponyme. Dans celui-ci, une médium à la retraite aide la police à résoudre le meurtre de la fille d’une de ses clientes, laquelle est hantée sans relâche par l’esprit de la victime. L’actrice américaine d’origine asiatique Julia Nickson (Noble House, China Cry, Rambo) est attachée au rôle de Yuko Tanaka, la cliente de June. Michael Copon (Scorpion King  2) interprètera le cinéaste indépendant local Matt, Jennifer Field (9-1-1) devant camper Elaine Tanaka-Chandler, la fille assassinée de Yuko. « Le film de Quentin Lee montrera comment une personne aux capacités psychiques développées peut être une force utile en cas de meurtre. Le film révèle la façon dont la justice est rendue grâce à la communication avec l’esprit d’une victime. Ce message puissant sera certainement transmis par la performance de Mme  Veronica Cartwright », a déclaré June Ahern, auteur de trois livres, dont « How to Talk with Spirits ». « Je suis très excitée de jouer June Ahern », confie de son côté Veronica Cartwright. « Après avoir parlé à June, qui est bien vivante, elle m’a dit que ce n’était pas seulement qu’elle avait vu l’incident, mais qu’elle avait ressenti l’émotion de la personne qui avait été assassinée et incarnait ces émotions. J’ai hâte de relever le défi. J’ai également hâte de travailler avec Quentin Lee, car il a une vraie vision de cette personne vivante ». Ce dernier dirigera et produira le long-métrage d’après son propre scénario. Veronica Cartwright vient de terminer un film étrangement similaire, The Phantoms, de Logan Thomas (There’s No Such Things as Vampires), basé sur de nombreuses histoires gothiques victoriennes, notamment les œuvres de Charlotte P. Gilmans. Le métrage suit John et sa femme, Charlotte, alors qu’ils découvrent les mystères de la maison Wakefield à la suite de la mort de leur fille. Tout en étant témoins d’une variété d’événements surnaturels, John et Charlotte se rendent compte qu’il y a plus que des fantômes qui hantent la maison de Wakefield.