IN MEMORIAM : SHANE BRIANT

samedi 5 juin 2021

 

Catégorie(s):

Extrait:
Un visage inoubliable de la Hammer.

Partenaire de Peter Cushing pour Frankenstein et le Monstre de l’enfer (1974), où il jouait son assistant, l’acteur britannique Shane Briant nous a quittés le 27 mai à l’âge de 74 ans, des suites d’une longue maladie. Né le 17 aout 1946 à Londres, et bien qu’ayant étudié le droit à Dublin, il devient comédien professionnel et romancier. Il apparaît ainsi dans 32 films, notamment, dans le genre nous concernant, dans « The Picture of Dorian Gray » (1973), Voltan le barbare (1980), Cassandra (1987, L’Esprit du mal (1989). Également auteur (lui-même fils de l’écrivain et biographe Keith Briant), sept de ses œuvres ayant été publiées en Australie (et une aux USA), où il avait émigré en 1983, son dernier best-seller, « Graphic », étant paru en 2005. Ayant initialement joué au Trinity College Theatre de Dublin, qu’il dirigera également, Shane Briant, après avoir été salué par la critique pour son rôle dans la pièce « Children of the Wolf » à l’Apollo Theatre de Londres, débute à l’écran dans Le Baron rouge de Roger Corman (1971), campant un pilote allemand, puis dans une production horrifique de la Hammer, Straight on Till Morning, avec Rita Tushingham, firme où il est sous contrat entre 1972 et 1973. On le revoit donc dans Les Démons de l’esprit (1972), Capitaine Kronos : Tueur de vampires (1974) et le dernier Frankenstein de Terence Fisher. On aurait dû le retrouver une dernière fois dans Sherlock Holmes vs. Frankenstein, reprenant le rôle de Simon Helder qu’il tenait dans Frankenstein et le monstre de l’enfer, une coproduction franco-britannique de Gautier Cazenave, où, en 1898, Sherlock Holmes et le docteur Watson se rendent en Allemagne pour enquêter sur un cas étrange dans le village de Darmstadt, près du château de Frankenstein.