JIM WARD (président de Lucasfilm & LucasArts)

lundi 5 novembre 2007

 

Catégorie(s):

Extrait:
JIM WARD (président de Lucasfilm & LucasArts) Le Jeu Battlefront 2 Que va apporter Battlefront 2 par rapport au premier jeu, qui a été votre best-seller avec 4 millions d’exemplaires vendus dans le monde ? Ce qui a fait la popularité de BattleFront, c’est la possibilité de participer aux grandes batailles de la saga Star […]

JIM WARD (président de Lucasfilm & LucasArts)
Le Jeu Battlefront 2

Que va apporter Battlefront 2 par rapport au premier jeu, qui a été votre best-seller avec 4 millions d’exemplaires vendus dans le monde ?

Ce qui a fait la popularité de BattleFront, c’est la possibilité de participer aux grandes batailles de la saga Star Wars, et ce, de multiples manières : on pouvait choisir d’être un soldat avançant sur le champ de bataille ou piloter un des engins terrestres. BattleFront 2 permet de jouer dans les environnements de l’épisode 3 de Star Wars, comme la planète Mustaphar ou la planète Utapau, de combattre en tant que Jedi, mais aussi d’aller dans l’espace, ce qui est une nouveauté. On a la possibilité d’incarner 50 personnages différents, des maîtres Jedi comme Yoda et Mace Windu, des héros comme Han Solo et la princesse Leia, mais aussi des méchants comme Dark Vador et Dark Maul.

Quel a été votre objectif principal lorsque vous avez préparé ce jeu ?

L’accessibilité, car trop de jeux vidéo sont difficiles à “prendre en main”. Nous voulions éviter à tout prix de frustrer les joueurs. BattleFront 2 permet de se lancer dans l’aventure de manière intuitive, presque sans lire le mode d’emploi, et d’apprendre les astuces et les détails du jeu tout en le pratiquant. Les commandes manuelles sont très simples à utiliser. Bien sûr, ce processus de simplification a été long et complexe à élaborer, comme tout ce qui paraît simple une fois achevé !

Et le spectateur devient acteur

Quels sont les “morceaux de bravoure” du jeu, les “maps” que vous préférez ?

Beaucoup d`efforts ont été consentis pour recréer la bataille spatiale au-dessus de la planète Coruscant que l’on découvre au début de l’Épisode 3. On peut non seulement choisir le personnage que l’on incarne pendant la bataille – un bon ou un méchant – mais avoir aussi accès à des douzaines d’astronefs de toutes tailles, avec des caractéristiques très différentes : des engins de transport, d’attaque, des chasseurs, etc. Une fois lancé dans l’espace, on est attaqué de toutes parts par les vaisseaux animés par l’intelligence artificielle du jeu, mais on a également la possibilité de se poser sur l`une des aires d’atterrissage des grands vaisseaux, de sortir de son engin et de continuer le combat à bord, en arpentant les couloirs. Votre but est alors de trouver le chemin qui mène au poste de commande pour prendre le contrôle du vaisseau. Vous avez aussi la latitude d`essayer de le saboter et de le détruire. Lorsque votre mission à bord est terminée, vous pouvez soit retourner dans l’engin avec lequel vous êtes venu, soit en voler un autre pour combattre avec de nouvelles armes. Bref, le joueur se trouve vraiment au cœur de l’action, dans un univers qui fonctionne de manière très réaliste, et qui est très proche de la première séquence de l’Épisode 3.

Quelle est, selon vous, la durée de vie du jeu, pour un joueur de bon niveau ?

C’est une question très importante, car nous voulions éviter le format classique qui oblige le joueur à avancer de mission en mission de façon linéaire, et qui est vite terminé. Nous avons conçu le jeu de manière à ce qu’il ait une durée de vie 4 fois plus longue que le précédent BattleFront, et permette de rejouer plusieurs fois les différents niveaux en découvrant de nouveaux rebondissements et décors. C’est ce qui nous a donné l’idée de permettre au joueur de pénétrer dans les grands vaisseaux, pendant la bataille de Coruscant. En tout, nous proposons 23 champs de bataille différents, dont 17 sont nouveaux par rapport au précédent BattleFront. Évidemment, le principe même du jeu, avec ses grandes batailles, permettra aux fans du mode multiplayer de s’éclater sur le Web.

Quels sont les projets futurs de LucasArts ?

Notre prochain jeu sera Empire wars, dans lequel les joueurs se trouveront du côté obscur de la Force. C’est un jeu très ambitieux. On pourra y retrouver les célèbres “Snow walkers”, les engins quadrupèdes de la bataille des neiges de L`Empire contre-attaque, et les utiliser dans des environnements nouveaux. Nous prenons tout le temps nécessaire pour le développer. Très franchement, il y a quatre ou cinq ans, nous avons laissé sortir trop de jeux Star Wars de qualité médiocre, parce qu’ils n’étaient pas assez aboutis. Nous ne commettrons plus cette erreur. Nous allons créer moins de jeux – probablement un par an – mais ce seront des divertissements de très haute qualité, qui satisferont pleinement les joueurs. Nous développons également un nouveau jeu sur Indiana Jones qui sortira pendant l’été 2007, peut-être en même temps que le nouveau film de la saga, si tout se passe bien.

Propos recueillis et traduits par Pascal Pinteau