la bande annonce

dimanche 19 juin 2016

 

Catégorie(s):

Extrait:
ref. de la bande-annonce : http://wwws.warnerbros.fr/thereaping/ BLOOD FEAST (2016) La bande annonce du remake : « Blood Feast », le classique gore de 1963 de Herschell Gordon Lewis, considéré comme le premier splatter picture, et qui faisait partie d’une trilogie (il fut suivi de « Two Thousand Maniacs ! » et de « Colour Me […]

ref. de la bande-annonce : http://wwws.warnerbros.fr/thereaping/

BLOOD FEAST (2016)

La bande annonce du remake :

« Blood Feast », le classique gore de 1963 de Herschell Gordon Lewis, considéré comme le premier splatter picture, et qui faisait partie d’une trilogie (il fut suivi de « Two Thousand Maniacs ! » et de « Colour Me Blood Red » – ainsi que d’une séquelle en 2002 intitulée « Blood Feast 2 : All U Can Eat », réunissant Lewis et son producteur David F. Friedman) a lui aussi subi un lifting, un remake ayant été tourné, financé via le crowfunding. Hundo Entertainment et le réalisateur Marcel Wlaz sont aux commandes de ce projet. «Il concrétise l’un de mes rêves les plus fous» déclare ce dernier. «Réaliser ce remake c’est comme gagner à la loterie pour moi. Le fait que la maison de production me fasse confiance est un honneur. J’ai beaucoup de respect pour l’original et je fais tout pour que ce remake corresponde à ce que les gens en attendent. Il sera aussi sanglant et brutal que ce qu’ils espèrent». Herschell Gordon Lewis, le «parrain du gore» cautionne le métrage, dont le tournage a eu lieu en France et en Allemagne. Robert Rusler (« Nightmare 2 – The Revenge ») et Caroline Williams (« Halloween 2 »de Rob Zombie) sont en tête d’affiche, tandis que Ryan Nichilson, dont on a pu apprécier le talent pour des films tels « Destination finale », « Scary Movie » ou « Riddick » est le responsable du département maquillages spéciaux.
Fuad Ramsès et sa famille ont déménagé des États-Unis pour s’installer en France, où ils ouvrent un restaurant américain. Etant donné que l’entreprise ne va pas trop bien, Fuad travaille également la nuit comme gardien dans un musée consacré à l’Egypte ancienne. Durant ces longues nuits solitaires, il est continuellement attiré par une statue représentant la séduisante déesse Ishtar. Il devient de plus en plus séduit par la déesse qui lui parle dans des visions. Finalement, il succombe à ses charmes mortels. Après cette nuit déterminante, Fuad commence une nouvelle vie, dans laquelle assassinats et cannibalisme deviennent son pain quotidien. Il commence à préparer un repas rituel pour honorer sa nouvelle maîtresse, un somptueux festin où dégouline le sang, et où sont réunis les organes e intestins des victimes humaines. Alors que les corps mutilés sont entassés sur l`autel d`Ishtar, Fuad glisse encore plus loin dans la folie, jusqu`à ce qu’il ne soit plus que la marionnette de la déesse, laquelle a soif du sang de sa femme et de leur fille…