LA BEAUTÉ OU LA MORT

mardi 20 juillet 2021

 

Catégorie(s):

Extrait:
Un film inspiré d’une légende de l’époque d’Edo.

Maria Ozawa est la vedette de Stay Pretty, No Pitty, un film d’horreur japonais en préparation, produit par Wilco C. Rullens et KT Rong. Anna, à moitié japonaise et à moitié américaine, vient de sortir d’une relation abusive et se réfugie chez ses nouveaux colocataires américains, mais les choses tournent rapidement mal lorsqu’elle reçoit la visite d’un fantôme qui lui montre des visions apparemment aléatoires et lui donne 3 jours à vivre. L’horloge commence à tourner. Il lui faudra résoudre le mystère des visions et des indices qu’elles contiennent pour découvrir ce que le fantôme veut qu’elle fasse avant que son temps ne s’écoule. Elle devra se battre pour « rester jolie », sinon le fantôme n’aura « pas de pitié ». Ce film est basé sur le folklore japonais d’Oiwa Yotsuya (« Yotsuya Kaidan »), une histoire vraie de l’époque d’Edo sur un samouraï qui a fait tuer sa femme parce qu’elle est devenue déformée, mais qui sera hanté par sa vision jusqu’à ce qu’il devienne fou et se suicide. Des centaines d’années plus tard, Yotsuya est de retour pour punir les personnages laids, en recrutant de jolies personnes. Cette ghost-story fut déjà portée à l’écran à de multiples reprises, notamment à l’époque du muet puis dans les années 50 par Masaki Môri (en 1956) et Kenji Misumi (1959).