La fiche du film (lire ci-dessous)

samedi 26 janvier 2008

 

Catégorie(s):

Extrait:
L`histoire : Paris, 1910. Une terrifiante créature sème la panique sur la Capitale. Emile, un timide projectionniste de cinéma, et Raoul, un inventeur exubérant, se retrouvent propulsés dans la chasse au Monstre. Une épopée virevoltante qui mène sur leur route une chanteuse de cabaret au grand cœur, un savant excentrique secondé par un singe, un […]

L`histoire :

Paris, 1910. Une terrifiante créature sème la panique sur la Capitale. Emile, un timide projectionniste de cinéma, et Raoul, un inventeur exubérant, se retrouvent propulsés dans la chasse au Monstre. Une épopée virevoltante qui mène sur leur route une chanteuse de cabaret au grand cœur, un savant excentrique secondé par un singe, un inspecteur aux dents longues. Et une étrange créature peut être pas si effrayante que ça. Et si au fond, derrière ces apparences trompeuses, le véritable Monstre n’était pas celui qu`on croit ?

Le réalisateur :

Bibo Bergeron est connu pour avoir réalisé « Gang de Requins » (2004) au studio Dreamworks Animation. Précédemment, il a réalisé la comédie d’aventure animée traditionnellement « la route de l’Eldorado » (2000), qui a marqué ses débuts dans la réalisation de long métrage. Il a aussi travaillé pour ce studio en tant que storyboardeur sur des films tels que « Sinbad » (2003), « Flushed Away » (2006) et le court métrage « The Madagascar Penguins in a Christmas Caper » (2005).
Avant de rejoindre la Dreamworks, Bibo Bergeron a travaillé comme superviseur en animation sur des films tels que « L’Aventure de Pinocchio » (1996) et chez Disney « A Goofy Movie » (1995). Il a aussi travaillé chez Amblimation à Londres, en tant que Superviseur en animation sur le film « An American tail : Fievel Goes West » (1991) et « We’re Back ! A Dinosaur’s Story » (1993). Né à Paris, Bibo a étudié les beaux-arts à l’école « Maximilien Vox » (1980-83). En 1985, il sort, diplômé, de l’école d’animation CFT Gobelins à Paris, où d’ailleurs il enseignera plus tard.
Plus tôt dans sa carrière, Bibo a travaillé à Paris sur divers films commerciaux ainsi que sur des pilotes en tant qu’animateur. Entre deux films chez Amblimation, il a aussi oeuvré en tant qu’animateur et réalisateur au studio londonien Passion Pictures et ULI Meyer studio. Pendant son séjour chez Uli, Bibo a animé une séquence pour « Ferngully : The Last Rainforest ». En 1993, Bibo Bergeron a fondé le studio parisien Bibo Films avec son ami Pascal Chevé, spécialisé dans les courts-métrages, les films commerciaux, ainsi que dans les longs-métrages.