La Hammer Films a acquis les droits du roman « Boneshaker » de Cherie Priest pour l`adapter au grand écran…. (voir ci-dessous)

mercredi 30 novembre 2011

 

Catégorie(s):

Extrait:
La Hammer Films a acquis les droits du roman « Boneshaker » de Cherie Priest pour l`adapter au grand écran. Le projet sera co-produit par la Hammer et Cross Creek Pictures. John Hilary Shepherd (« Nurse Jackie ») s’est attelé au scénario de ce parfait exemple de « steampunk », qui intègre des innovations futuristes à un décor victorien, le roman […]

La Hammer Films a acquis les droits du roman « Boneshaker » de Cherie Priest pour l`adapter au grand écran. Le projet sera co-produit par la Hammer et Cross Creek Pictures. John Hilary Shepherd (« Nurse Jackie ») s’est attelé au scénario de ce parfait exemple de « steampunk », qui intègre des innovations futuristes à un décor victorien, le roman se déroulant dans une version alternative de 1880 à Seattle, époque de la Guerre de Sécession, où un gaz toxique échappé de la croûte terrestre a transformé les vivants en zombies. Rapidement, Seattle est isolée, et entourée par un mur de protection. Une dizaine d`années après, un jeune adolescent s`introduit dans un Seattle en ruines… suivi de près par sa mère, une jeune veuve qui va le rechercher au sein de la pègre locale, tout en traitant avec des pirates en dirigeable, un seigneur du crime et des réfugiés lourdement armés. Nominé pour le Hugo, « Boneshaker » a remporté le Locus du Meilleur roman de science-fiction en 2010. Publié en 2009 par Tor Books, il s`agit du premier volume d`une série de SF uchronique située dans une période post-Guerre Civile, précédant « Dreadnought », paru en 2010 et « Ganymède » publié en septembre dernier. Le 4e livre sera intitulé « Inexplicables » et le 5e « Fiddlehead ». « C`est d`abord et avant tout une grande histoire » souligne Tobin Armbrust, chef de production pour la Hammer. « Porter à l`écran un roman de style steampunk représente quelque chose d’unique. Boneshaker est un film de zombie classique avec une touche moderne qui est la quintessence de la Hammer, c`est donc un projet parfait pour nous. La série de Cherie Priest est fantastiques, dotée d`un style unique et nous sommes vraiment impatients de présenter ses zombies particuliers sur le grand écran ». Cette rencontre entre Jules Verne et « Resident Evil » apparaît pour les producteurs dotée d`un fort potentiel commercial, apte à déboucher sur une franchise.