La Influencia : possession familiale

lundi 19 novembre 2018

 

Catégorie(s):

Extrait:
Quand une petite fille semble sous l’emprise d’une ancêtre acariâtre. Paru en 1988, le roman The Influence (« Envoûtement », Pocket Terreur) de l’écrivain britannique Ramsey Campbell est porté à l’écran par le scénariste-réalisateur Denis Rovira Van Boekholt, spécialisé dans le genre et basé en Espagne, auquel on doit plus de 200 pubs et des courts-métrages primés. […]

Quand une petite fille semble sous l’emprise d’une ancêtre acariâtre.

Paru en 1988, le roman The Influence (« Envoûtement », Pocket Terreur) de l’écrivain britannique Ramsey Campbell est porté à l’écran par le scénariste-réalisateur Denis Rovira Van Boekholt, spécialisé dans le genre et basé en Espagne, auquel on doit plus de 200 pubs et des courts-métrages primés. La grand-tante de Rowan, Queenie, a rendu l’âme – en apparence. Après tout le malheur qu’elle a causé à sa famille alors qu’elle était en vie, la plupart d’entre eux sont secrètement soulagés. Vieille femme hargneuse et possessive, elle a toujours persécuté ses nièces Alison et Hermione. Maintenant qu’elle est décédée, tout devrait rentrer dans l’ordre. Mais Queenie ne voulait pas mourir et ferait n’importe quoi pour revivre… Le jour de ses funérailles, on s’aperçoit que Queenie s’est fait enterrer avec un médaillon contenant des cheveux de sa petite nièce Rowan, la dernière née. Bientôt, la fillette commence à avoir un comportement étrange. Mais quand on n’a que huit ans et que l’on ignore le mot « envoûtement », comment échapper à l’emprise d’une morte ? En postproduction, La influencia est interprété par la petite Claudia Placer, dont c’est le second film d’horreur après Veronica (2017) de Paco Plaza, au côtés d’Emma Suarez (L’Écureuil rouge).