La talentueux cinéaste espagnol Juan Carlos Fresnadillo ose un remake des INNOCENTS avec Alfre Woodard…

mardi 2 août 2016

 

Catégorie(s):

Extrait:
Nouveau film du cinéaste ibérique Juan Carlos Fresnadillo (« Intacto », « 28 semaines plus tard », « Intruders »), « Haunted » est une adaptation du «Tour d’écrou», d’Henry James, qui inspira à Jack Clayton son chef-d’œuvre, « Les Innocents », avec Deborah Kerr . Le scénario est signé cette fois Tchad et Carey Hayes (« Conjuring » 1 & 2). Alfre Woodard ( « Luke Cage », […]

Nouveau film du cinéaste ibérique Juan Carlos Fresnadillo (« Intacto », « 28 semaines plus tard », « Intruders »), « Haunted » est une adaptation du «Tour d’écrou», d’Henry James, qui inspira à Jack Clayton son chef-d’œuvre, « Les Innocents », avec Deborah Kerr . Le scénario est signé cette fois Tchad et Carey Hayes (« Conjuring » 1 & 2). Alfre Woodard ( « Luke Cage », « Captain America : Civil War ») fera partie de la distribution de ce récit d’épouvante où une jeune femme obtient son premier emploi : être la gouvernante de deux enfants étrangement beaux, mais distants, dans une ferme isolée de la civilisation… A travers les fenêtres poussiéreuses de la demeure, on peut apercevoir des fantômes silencieux, qui nuit après nuit s’approchent, de plus en plus. Lentement, la jeune fille se rend compte que ces créatures maléfiques veulent les enfants, en essayant de corrompre leurs corps, leurs esprits et leurs âmes. Et ce qui est pire, les enfants n’ont pas peur de la terreur qui les traque… Woodard interprètera une femme qui travaille à la maison, rôle tenu par Megs Jenkins dans la version de 1961. Parmi les principales adaptations cinématographiques de la nouvelle, parue pour la première fois en 1898, figurent « Le corrupteur » de Michael Winner (1972), constituant une préquelle, Otra Vuelta de Tuerca de Eloy de la Iglesia (1985), « Le tour d’écrou » de Rusty Lemorande (1994) avec Patsy Kensit, Stéphane Audran et Julian Sans, « Presence of Mind » d’Antonio Aloy (2001), sans oublier « Les Autres » d’Alejandro Amenabar avec Nicole Kidman (2001), davantage inspiré, quant à lui, du film de Clayton que de l’œuvre littéraire, le titre reprenant l’expression «les autres» qui désigne les apparitions telles qu’elles sont nommées par les enfants. On compte également une dizaine de versions pour la télé, dont, en 1974, celles de Dan Curtis avec Lynn Redgrave et de Raymond Rouleau avec Sunzanne Flon, Robert Hossein et Marie-Christine Barrault.