L’actualité des PROJETS ABANDONNÉS… (voir ci-dessous)

lundi 18 avril 2016

 

Catégorie(s):

Extrait:
L’actualité des PROJETS ABANDONNÉS… Certains projets annoncés ne se concrétisent jamais, ou bien tardivement. Voici le point sur certains d’entre eux, qui ont été abandonnés pour l’instant. C’est le cas du remake de « Videodrome » d’Adam Berg (en développement depuis 2009), de « The Great Wall » d’Edward Zwick avec Henry Cavill, qui traitait […]

L’actualité des PROJETS ABANDONNÉS…

Certains projets annoncés ne se concrétisent jamais, ou bien tardivement. Voici le point sur certains d’entre eux, qui ont été abandonnés pour l’instant. C’est le cas du remake de « Videodrome » d’Adam Berg (en développement depuis 2009), de « The Great Wall » d’Edward Zwick avec Henry Cavill, qui traitait de la construction de la grande muraille de Chine protégeant la population non seulement des Mongols mais aussi de créatures maléfiques, de « Dead Sand » de Toby Wilkins avec Amber Head, où un commando des forces spéciales transportant un terroriste évadé est cerné par des zombies. « Bad Luck », au titre prémonitoire, de David R. Ellis d’après un scénario de David J. Schow (« The Crow »), avec Mila Jovovich, parlait d’un groupe d’amis dont la vie changeait lorsque des superstitions auxquelles ils ne croyaient pas commençait à devenir une réalité. Le soudain décès du réalisateur en 2013 a stoppé sa mise en chantier. « Bubba Nosferatu : Curse of the She Vampires », de Don Coscarelli, avec Paul Giamatti et Ron Perlman (remplaçant Bruce Campbell dans le rôle d’Elvis), où Elvis Presley tournant un film en Louisiane se trouvait confronté à une congrégation de vampires femelles a failli se concrétiser mais n’a pu aboutir. Le remake de « Children Shouldn’t Play With Dead Things » par Tom Savini (que Bob Clark, l’auteur de l’original, voulait reprendre, jusqu’à sa mort brutale en 2007, victime d’un conducteur ivre) s’avérait séduisant et était annoncé depuis 2012. « Damnation Game » d’Anthony DiBlasi, basé sur un livre de Clive Barker (dont il avait été le producteur de « Book of Blood » et « Midnight Meat Train »), traitait d’un collectionneur d’âmes tandis que « Chopping Mail » de Robert Hall était un semi-remake du film de 1986 produit par Roger Corman où un groupe de jeunes devait faire face à un nouveau robot-tueur en charge d’un système de sécurité. Dans « Bedbugs » écrit par Carter Blanchard, et auquel Jonathan Liebesman (« Darkness Falls ») fut un temps attaché, une petite ville était infestée par des insectes tueurs apparaissant la nuit et se glissant dans le corps d`une personne, provoquant sa mort de l’intérieur. Dans « Darkness », coproduit par Mandeville Films et Top Cow Productions, un truand découvrait qu’il avait hérité d`une puissance meurtrière connue sous le nom « l`obscurité », lui permettant d`invoquer des créatures d`un autre monde dont il doit apprivoiser la puissance. « The Last of Us », scénarisé par Neil Druckmann d’après le jeu éponyme à succès et coproduit par Ghost House Pictures voyait deux survivants parcourir un monde radicalement transformé vingt ans après q’une maladie infectueuse ait ravagé l’humanité, Maisie Williams (Arya dans «Game of Trones») ayant été pressentie pour en être la vedette féminine. Enfin, « The Host », du réalisateur de pub Frederik Bond ;, produit par Vertigo Entertainment, devait être le remake du monster movie sud-coréen de Joon-ho Bong de 2006, où une créature terrorisait Seoul.