Le cinéaste espagnol Bigas Luna (67 ans), qui avait révélé des acteurs tels Javier Bardem et Penélope Cruz dans sa comédie grin

samedi 6 avril 2013

 

Catégorie(s):

Extrait:
Le cinéaste espagnol Bigas Luna (67 ans), qui avait révélé des acteurs tels Javier Bardem et Penélope Cruz dans sa comédie grinçante « Jambon, Jambon », Lion d`Argent au Festival de Venise en 1992, est décédé aujourd`hui des suites d`un cancer. Né le 19 mars 1946 à Barcelone, Juan José Bigas Luna était l`auteur de l`excellent « Angoisse » […]

Le cinéaste espagnol Bigas Luna (67 ans), qui avait révélé des acteurs tels Javier Bardem et Penélope Cruz dans sa comédie grinçante « Jambon, Jambon », Lion d`Argent au Festival de Venise en 1992, est décédé aujourd`hui des suites d`un cancer. Né le 19 mars 1946 à Barcelone, Juan José Bigas Luna était l`auteur de l`excellent « Angoisse » (« Angustia », 1987), film d`horreur interactif doublement primé au Festival International de Paris du Film Fantastique et de Science-Fiction de 1988 (Prix du Public et Prix du Meilleur Scénario). Après des études de sciences économiques, et avoir travaillé dans le monde du design et de l`architecture d`intérieurs, il avait commencé sa carrière de scénariste et de réalisateur en 1976 avec le polar « Tatuaje », suivi de « Bilbao », contant l`histoire d`un collectionneur qui séquestre une prostituée pour en faire sa poupée. Il signera son dernier film en 2010, « Di Di Hollywood », un drame avec Elsa Pataky et Peer Coyote, second volet d`une trilogie envisagée. Bigas Luna travaillait dernièrement sur « Segon origen, » qui marquait son retour au genre, mêlant aventure, horreur et science-fiction, basé sur le roman de Manuel de Pedrolo, « El Mecanoscrit del Segon Origen », une coproduction Espagne/France/Belgique/Angleterre. Le film, prévu pour être tourné en anglais dans la province de Lleida et à Barcelone, devait raconter les mésaventures d`un « couple », composé d`une jeune fille de 18 ans et d`un garçon noir de 12 ans dans une Terre post-apocalyptique après que des aliens aient éliminé presque toute l`humanité. Au cours des quatre prochaines années, ils doivent se débrouiller seuls pour survivre et faire face à toutes sortes de problèmes et de difficultés. « Le film parle de la destruction de la race humaine » déclarait Bigas Luna. « Mais aussi de renaissance et d`espoir pour l`avenir. C`est l`histoire de deux jeunes, Alba et Didac qui deviennent à contrecœur les nouveaux Adam et Eve». Un beau projet, qu`il portait depuis deux ans, et dont sa mort nous prive hélas…