Le comédien ALAN YOUN (1919-2016) nous a quittés…. (voir ci-dessous)

mardi 24 mai 2016

 

Catégorie(s):

Extrait:
Le comédien ALAN YOUN (1919-2016) nous a quittés…. Le sympathique comédien d’origine anglaise (puis naturalisé américain) Alan Youn, qui incarnait le touchant David Filby (et son fils James, à l’âge de 18 ans !) dans « La Machine à explorer le temps » de George Pal (1960), fidèle ami du héros, H. George Wells (Rod […]

Le comédien ALAN YOUN (1919-2016) nous a quittés….

Le sympathique comédien d’origine anglaise (puis naturalisé américain) Alan Youn, qui incarnait le touchant David Filby (et son fils James, à l’âge de 18 ans !) dans « La Machine à explorer le temps » de George Pal (1960), fidèle ami du héros, H. George Wells (Rod Taylor), nous a quittés le 19 mai à l’âge de 96 ans. Né le 19 novembre 1919 à North Shields, une petite ville près de la frontière écossaise, il vécut ensuite à Edinburgh puis au Canada où il eut son propre show à la radio à 17 ans, ce qui lui valut une invitation pour New York, où son «Alan Young Radio Show» fut très populaire, entre 1944 et 1949. Après le déclin de la radio, il partit en tournée puis reprit le même show, hebdomadaire, pour la télévision, en 1950, remportant plusieurs Emmy Awards (il avait été nommé le « Charlie Chaplin de la télévision » par TV Guide). Parallèlement, il avait débuté au cinéma avec « Margie » (1946), suivi, entre autres, d’ « Androclès et le lion » (1952, l’histoire d’un Chrétien à l’époque de la Rome ancienne se liant d’amitié avec un lion, où il tenait le rôle-titre aux côtés de Victor Mature et Jean Simmons) et par « Les aventures de Tom Pouce » (1958) de George Pal. Au début des années 60, Young décrocha son rôle le plus connu, Wilbur Post, dans la populaire série télévisée «Monsieur Ed, le cheval qui parle» (1958), qui dura 5 ans. Dans le fantastique, on le retrouva ensuite au cinéma dans « Le chat qui vient de l’espace » (1978), « La Machine à explorer le temps » (le remake de 2002), le comédien ayant par ailleurs souvent prêté sa voix à des séries ou téléfilms tels «La bataille des planètes» (1978-80), «The Incredible Hulk» (1982-83), «Beauty and the Beast» (1983), «Alice de l’autre côté du miroir» (1987) ou «Batman : The Animated Series» (1994).