Le fantastique scandinave à l’horizon 2016/2017… (voir ci-dessous)

dimanche 21 février 2016

 

Catégorie(s):

Extrait:
Le fantastique scandinave à l’horizon 2016/2017… Comme chaque année, plusieurs films fantastiques scandinaves sont en projet, lesquels, déjà dotés de producteurs attitrés, seront proposés à des investisseurs potentiels du 13 au 17 avril au Nights Vision International Film Festival d’Helsinki et du 22 au 25 août au New Nordic Films’ Coproduction Market d’Haugesund (Norvège). La […]

Le fantastique scandinave à l’horizon 2016/2017…

Comme chaque année, plusieurs films fantastiques scandinaves sont en projet, lesquels, déjà dotés de producteurs attitrés, seront proposés à des investisseurs potentiels du 13 au 17 avril au Nights Vision International Film Festival d’Helsinki et du 22 au 25 août au New Nordic Films’ Coproduction Market d’Haugesund (Norvège). La liste comprend deux films finlandais, « Birds of a Feather », premier long-métrage d’Hanna Bergholm, un drame horrifique où une petite fille perfectionniste de 12 ans élabore un doppelganger en forme d’oiseau pour contenir à sa place toutes ses pires pulsion cachées et « Memory of Water », drame dystopique de Saara Saarela basé sur le roman éponyme d’Emmi Itaranta : dans une Laponie futuriste où l’eau est un luxe, rationnée par les militaires, lorsqu’une jeune femme découvre une source secrète, elle doit décider si elle est prête à risquer sa vie en laissant l’eau couler librement. L’islandais « East by Eleven » du scénariste-réalisateur Olaf de Fleur relève également de la SF. Une organisation mondiale, l’UNCC, a lancé un système de mémoire physique pour faire surgir les mémoires des prisonniers afin d’enquêter. Du côté de la Norvège, trois œuvres sont en préparation. « Deep Down », troisième film d’Izer Aliu, se situe dans l’océan Arctique, où une mission de forage entre en contact avec une étrange substance que la biologiste Maria doit analyser afin de survivre à ce qui a été libéré. Dans le thriller « Substitute » de Henrik Martin Dahlsbakken, l’archiviste Eric, brutalement décédé, revient d’outre-tombe sous la forme d’un soit-disant substitut humain, tout neuf, et doté de la majorité de ses souvenirs, découvrant qu’il a été assassiné ! Enfin, dans « The Damned », récit d’horreur psychologique de Thordur Paisson, se déroulant en 1874 dans un village frontalier islandais, une communauté est ravagée par la culpabilité et la superstition lorsque l’instinct de survie prévaut sur l’éthique humaine.