Le scénariste de la série TV « Batman » des sixties et du premier remake de « King Kong », Lorenzo Semple Jr., est décédé vendredi

samedi 29 mars 2014

 

Catégorie(s):

Extrait:
Décédé le 28 mars dernier à Los Angeles au lendemain de son 91e anniversaire, Lorenzo Semple Jr., le créateur de la série télévisée « Batman » était né le 28 mars 1923 à New Rochelle, dans l`état de New York, sous le nom de Lorenzo Elliott Semple III. Aîné de quatre enfants, son oncle était le dramaturge […]

Décédé le 28 mars dernier à Los Angeles au lendemain de son 91e anniversaire, Lorenzo Semple Jr., le créateur de la série télévisée « Batman » était né le 28 mars 1923 à New Rochelle, dans l`état de New York, sous le nom de Lorenzo Elliott Semple III. Aîné de quatre enfants, son oncle était le dramaturge Philip Barry. Le jeune Lorenzo s`inscrivit à Yale, mais bientôt quitta l`école pour rejoindre les forces françaises en 1941, en tant qu`ambulancier. Ayant reçu la Croix de Guerre durant la Seconde Guerre mondiale après avoir survécu à une bataille dans le désert du Liban, il était retourné aux USA, et, enrôlé dans l`armée, recevra une médaille de bronze pour ses actions. Après la guerre, il prend des cours d`écriture dramatique à l`Unversité de Columbia, espérant devenir lui aussi dramaturge. Après avoir débuté comme auteur de nouvelles en 1951 dans le Saturday Evening Post, il va, à partir de 1955, écrire pour des séries télévisées telles que « L`homme à la Rolls » ou « Le frelon vert ». En 1966, le producteur William Dozier fait appel à lui pour créer la fameuse série « Batman » pour la 20th Century Fox Television et la chaine ABC. Lorenzo Semple Jr. va écrire les 4 premiers épisodes et servira de conseiller sur tous les suivants. Il rédigera à cet effet une « Bible » pour les autres auteurs du feuilleton. Parmi les règles édictées, Batman ne doit jamais enfreindre la loi, pas même pour se garer dans une zone de non-stationnement lors d`une lutte inopinée face à des criminels ! C`est lui aussi qui aura l`idée d`entremêler les scènes de combat de graphiques colorés par des onomatopées telles que Pow !, Zap ! et Kapow !, lui qui trouvera les énigmes du Sphynx campé par Frank Gorshin ainsi que les noms de Batcave, Batmobile, etc. « Je pense que Batman était la meilleure chose que j`ai jamais écrite, y compris les grands films », déclarait Semple. »Une fois, je suis allé à l`Université de Princeton pour une sympathique dégustation de vins. Quand les gens ont découvert que j`avais écrit «Batman», ils m`ont pris d`assaut ! J`ai été stupéfait ». Semple Jr. a également écrit le scénario du long-métrage de Batman distribué en juillet 1966, entre les saisons 1 et 2 du show, réalisé par Leslie H. Martinson. Scénariste de cinéma (notamment pour « Papillon », en 1966, de Franklin J. Schaffner), il aborda le thriller paranoïaque avec « A Cause d`un assassinat » (1974) d`Alan J. Pakula et « Les trois jours du condor « (1975) de Sydney Pollack, Dino De Laurentiis lui confiant peu après son remake de « King Kong » (1976) dirigé par John Guillermin. Dans le genre qui nous concerne, il signera également « Flash Gordon » (1980) de Mike Hodges, « Jamais plus jamais » (1983) d’Irvin Kershner et « Sheena reine de la jungle » (1984), à nouveau de John Guillermin.