Le second volet d’une trilogie horrifique due à une jeune réalisatrice passionnée par le cinéma d’horreur, INNER DEMON, sera pr

lundi 6 avril 2015

 

Catégorie(s):

Extrait:
Le second volet d’une trilogie horrifique due à une jeune réalisatrice passionnée par le cinéma d’horreur, INNER DEMON, sera présenté en avant première en juin dans un festival à Los Angeles…. Le thriller d’horreur australien « Inner Demon » est le second de la trilogie des Démons d’Ursula Dabrowsky, une cinéaste originaire de Montréal basée […]

Le second volet d’une trilogie horrifique due à une jeune réalisatrice passionnée par le cinéma d’horreur, INNER DEMON, sera présenté en avant première en juin dans un festival à Los Angeles….

Le thriller d’horreur australien « Inner Demon » est le second de la trilogie des Démons d’Ursula Dabrowsky, une cinéaste originaire de Montréal basée à Adélaïde, dans le Sud de l’Australie, et passionnée par le genre. Le film raconte l’histoire cauchemardesque de Sam, enlevée par un couple de tueurs en série, qui parvient à s’échapper et à trouver refuge dans une maison isolée pour y découvrir que le lieu abrite des horreurs encore pires ainsi qu’un esprit malveillant. Se cachant dans un placard, saignant affreusement, et attendant l’occasion de pouvoir s’enfuir, Sam va lutter pour sa survie au cours d’une épreuve qui l’obligera à repousser ses limites, non seulement physiques et émotionnelles, mais également mentales. La réalisatrice, qui, en 2009, avait étonné les fans avec le premier opus, « Family Demons », prépare le dernier volet, « The Devil’s Work ». Bien qu’aucun de ces récits ne soient liés d’un point de vue narratif, chacun est connecté thématiquement, mettant l`accent sur la dynamique familiale. Ils possèdent également tous un personnage principal d’adolescente vulnérable qui se retrouve piégée dans un lieu physique ou bien dans un espace psychologique, et se bat avec un «monstre», soit réel, soit issu de son imagination. Déjà projeté avec succès dans des festivals en Australie (voir reportage dans notre n°357), « Inner Demon » sera présenté en avant-première à l’Etheria Film Night de Los Angeles, en juin prochain. Une manifestation qui, chaque année, met en avant les meilleurs films d’horreur, fantastique et de science-fiction (longs er courts) réalisés par des nouveaux talents (exclusivement) féminins !