LES ZOMBIES DU BIDONVILLE

jeudi 7 janvier 2021

 

Catégorie(s):

Extrait:
Un couple comprend qu’une épidémie de morts-vivants menace leur ville. Film d’horreur en postproduction, tourné en marathi (langue parlée par 72 millions de personnes dans l’Ouest et au centre de l’Inde, langue officielle de l’état du Maharashtra), Zombivli est signé Aditya Sarpotdar, un réalisateur indien surtout connu pour ses films à succès Classmates, Faster Fene […]

Un couple comprend qu’une épidémie de morts-vivants menace leur ville.

Film d’horreur en postproduction, tourné en marathi (langue parlée par 72 millions de personnes dans l’Ouest et au centre de l’Inde, langue officielle de l’état du Maharashtra), Zombivli est signé Aditya Sarpotdar, un réalisateur indien surtout connu pour ses films à succès Classmates, Faster Fene et Mauli, issu d’une quatrième génération de cinéastes puisque son arrière-grand-père N. D. Sarpotdar a été l’un des pionniers de l’industrie cinématographique indienne. Sudhir et Seema, un jeune couple marié, emménagent dans un complexe d’appartements chic à Dombivli dans l’espoir de construire une vie meilleure. Sudhir, un homme doux et timide, qui vient de décrocher un emploi lucratif dans une usine de mise en bouteilles d’eau à proximité, se prépare à un défi plutôt important dans sa vie : la paternité imminente. Seema, quant à elle, est une future maman fougueuse, qui n’a pas peur de donner un coup de poing ou deux pour régler les choses… même si c’est Sudhir qui est le destinataire. Mais leur cadre familial apparemment parfait est perturbé lorsque le couple commence à entendre des bruits étranges émanant des bidonvilles de l’autre côté de la voie ferrée. Une maladie inquiétante se propage comme une traînée de poudre dans les bidonvilles privés d’eau de Dombivli : les gens ordinaires de la classe ouvrière de la région se transforment mystérieusement en zombies assoiffés de sang !