Mimaland  : parc d’attractions fatales

lundi 30 novembre 2020

 

Catégorie(s):

Extrait:
Un homme enquête sur des disparitions d’enfants dans un parc à thèmes abandonné. Lé réalisateur de Mimaland, Nevin Hiong, a commencé sa carrière en 2011 comme directeur de la photographie pour des productions malaises telles que Ghost Story of India, son premier long-métrage, Kampung Drift, en 2016, mêlant comédie, action, drame et SF ayant été […]

Un homme enquête sur des disparitions d’enfants dans un parc à thèmes abandonné.

Lé réalisateur de Mimaland, Nevin Hiong, a commencé sa carrière en 2011 comme directeur de la photographie pour des productions malaises telles que Ghost Story of India, son premier long-métrage, Kampung Drift, en 2016, mêlant comédie, action, drame et SF ayant été remarqué par la critique. C’est la première fois qu’il s’aventure dans l’horreur. Après des débuts dans le monde du théâtre, le comédien Fattah Amin, acteur principal du film, est devenu l’idole du public féminin local. Il tient ici le rôle d’un jeune homme, Ariel, qui, avec son équipe, a été engagé pour enquêter sur le mystère lié à un parc à thème désert en Malaisie appelé Mimaland (acronyme pour Malaysia in Miniature Land), autrefois le plus grand d’Asie du Sud-Est, des années  70 aux années  90, situé à Gombak, près de Kuala Lumpur. Lequel a fonctionné jusqu’en 1994, date à laquelle il a été abandonné à la suite d’un glissement de terrain. À présent, il est un point central pour les groupes étudiant le paranormal, le visitant pour y traquer les entités ou les fantômes selon de nombreuses rumeurs. En entrant dans le parc abandonné, Ariel commence à faire face à divers incidents bizarres et effrayants lorsqu’il apprend que de nombreux cas d’enfants disparus se produisent sur place.