MON BEAU-FRÈRE EST UN VAMPIRE

jeudi 18 janvier 2024

 

Catégorie(s):

Extrait:
NOUVEAUTÉ SUR NETFLIX

MON BEAU-FRÈRE EST UN VAMPIRE

Suceurs de sang à la mode brésilienne

**

(Meu Cunhado é um Vampiro). Brésil. 2023. Réal.: Ale McHaddo. Scén.: Paulo Cursino, Ale McHaddo, Sergio Martorelli. Prod.: André Carreira. Mont.: Eduardo Hartung. 1h29. Avec : Leandro Hassum, Monique Alfradique, Romulo Neto, Mel Maia. (Netflix)

 

Ancien joueur de football professionnel reconverti en animateur de podcast, Fernandinho voit son quotidien bouleversé quand son beau-frère, qui n’avait pas donné signe de vie depuis cinq ans, vient s’installer dans le domicile familial. Intrigué par le comportement de son invité, il va rapidement le soupçonner d’être un vampire qui prépare un mauvais coup. Une hypothèse à laquelle la femme et les enfants de Fernandinho ne croient évidemment pas une seconde…

Réalisée par Ale McHaddo, cette comédie vampirique en provenance du Brésil se laisse regarder sans déplaisir même si elle n’apporte absolument rien de nouveau au thème. Avec son esthétique très «télénovela» et le jeu volontairement appuyé des acteurs, le métrage met rapidement le spectateur dans le bain. Se glissant dans la peau du héros, Leandro Hassum, comique réputé dans son pays, en fait des tonnes et témoigne d’une belle énergie. Si l’histoire, qui peut se résumer au titre, ne réserve guère de surprises, elle est suffisamment rythmée pour maintenir l’attention du public en éveil. Un public qui ne pourra s’empêcher de songer à d’autres comédies vampiriques, à commencer par Vampire, vous avez dit vampire ? auquel le film fait référence parfois. La réalisatrice ponctue en outre son métrage de quelques clins d’œil amusants (cf. à Bela Lugosi via le nom de la boîte de nuit ou encore au Dracula de Coppola) qui contribuent à la bonne humeur caractérisant l’entreprise. Dommage que les effets spéciaux ne soient pas vraiment à la hauteur et qu’une impression de déjà vu se dégage de l’ensemble. Au final, Mon beau-frère est un vampire est une sympathique série B familiale qui reste néanmoins, réservée à des spectateurs indulgents.

 

Erwan BARGAIN