Nouveau film ayant pour cadre une maison de fous, le thriller psychologique « Eloise », premier long-métrage dirigé par Robert Le

mardi 29 avril 2014

 

Catégorie(s):

Extrait:
Nouveau film ayant pour cadre une maison de fous, le thriller psychologique « Eloise », premier long-métrage dirigé par Robert Legato (as des effets visuels oscarisé pour son travail sur « Titanic » et « Hugo Cabret », qui a également collaboré à « Entretien avec un vampire, Armageddon » et « Avatar »), avec Eliza Dushku («Buffy contre les vampires»), Chace Crawford (The Haunting […]

Nouveau film ayant pour cadre une maison de fous, le thriller psychologique « Eloise », premier long-métrage dirigé par Robert Legato (as des effets visuels oscarisé pour son travail sur « Titanic » et « Hugo Cabret », qui a également collaboré à « Entretien avec un vampire, Armageddon » et « Avatar »), avec Eliza Dushku («Buffy contre les vampires»), Chace Crawford (The Haunting of Molly Hartley), Brandon T. Jackson (Peter Jackson : le voleur de foudre) et PJ Byrne (Destination finale 5) va entrer en tournage dans quelques jours à Detroit. Le titre du métrage est le nom de l`ancien asile d`aliénés où se déroule l`action. Quatre amis pénètrent dans l`établissement aujourd’hui abandonné dans l`espoir de trouver un certificat de décès, qui fournira au dénommé Jacob (Chace Crawford) le droit de toucher un héritage considérable. A l’intérieur des lieux, le groupe va découvrir non seulement que l`institution possède une histoire effrayante, mais aussi la vérité sur leur propre passé tragique. Les prises de vues se déroulent au sein-même de l`Eloise Insane Asylum, qui fut l`un des plus grands établissements psychiatriques au monde. Ce qui a commencé comme un simple bâtiment à Westland, Michigan, en 1832, est rapidement devenu une véritable ville indépendante composée de 78 bâtiment, avec son propre département de pompiers et de police, une gare, une poste et même des fermes ! Etrangement, beaucoup de ces bâtiments étaient reliés par des couloirs de promenades souterrains. Eloise a fermé ses portes en 1982, et a depuis été laissé en l’état. C’est une ruine où jadis plus de 8.000 patient étaient soignés, via des thérapies alors novatrices telles l`électrochoc. C`est à l`auteur de « Vatican Tapes », le scénariste Chris Borrelli, que l`on doit le sujet, en espérant qu`il ne s`agisse pas d`une énième found-footage.