Nouveau slasher australien, « Charlie`s Farm » du scénariste-réalisateur Chris Sun, fan du genre (« Daddy`s Little Girl », » Come an

mercredi 20 novembre 2013

 

Catégorie(s):

Extrait:
Nouveau slasher australien, « Charlie`s Farm » du scénariste-réalisateur Chris Sun, fan du genre (« Daddy`s Little Girl », » Come and Get Me ») bénéficiera d`un casting américain composé notamment de Kane Hodder (« Halloween »), Bill Moseley (« Texas Chainsaw 3D ») et Tara Reid (« Sharknado »). Le mastodonte australien Nathan Jones (PHOTO), que l`on verra prochainement dans le « Mad Max : Fury Road » […]

Nouveau slasher australien, « Charlie`s Farm » du scénariste-réalisateur Chris Sun, fan du genre (« Daddy`s Little Girl », » Come and Get Me ») bénéficiera d`un casting américain composé notamment de Kane Hodder (« Halloween »), Bill Moseley (« Texas Chainsaw 3D ») et Tara Reid (« Sharknado »). Le mastodonte australien Nathan Jones (PHOTO), que l`on verra prochainement dans le « Mad Max : Fury Road » de Tom Hardy, interprétera le tueur du film, l`éponyme « Charlie ». Dans un effort pour faire quelque chose de différent, quatre amis se rendent dans l`Outback australien afin d’explorer «la ferme de Charlie», l`endroit où les membres d`une famille violente trouvèrent leur fin dans les mains d`une foule en colère. Malgré tous les avertissements, les quatre jeunes gens persistent dans leur quête d`aventure. Une fois sur place, ils ignorent qu`ils sont épiés. Tandis qu`ils explorent la propriété pour examiner le « mythe », ils rencontrent Charlie, qui leur prouve que certaines légendes ne meurent jamais ! « Charlie`s Farm » se veut le premier d`une nouvelle franchise de quatre films. Chris Sun entend en effet créer avec le personnage de Charlie une icone du genre, le premier tueur emblématique du continent, un colosse de 170 kg, qu`il décrit comme un « tueur de sang-froid, qui ne parle pas. Il a vécu dans l`outback seul depuis l`âge de dix ans, massacrant tous ceux qui envahissent ses terres, sans la moindre pitié ». Alors que les films d`horreur australiens, tels que « Wolf Creek », ont incontestablement remporté un vif succès et contribué à positionner le genre sur le marché cinématographique local, selon Sun, « nous n`avons pas créé une figure de l`horreur iconique », situation à aquelle le jeune cinéaste entend rémédier. « Bien que le « Wolf Creek » de Greg McLean avait pour maléfique héros l’efficace Mick Taylor, celui-ci n`est pas et ne sera jamais aussi emblématique qu`un Jason Voorhees, un Michael Myers ou un Leatherface » affirme-t-il. Malgré un famélique budget de 1,5 M$, il espère que « Charlie`s Farm », qui fera appel aux meilleurs spécialistes d`effets spéciaux, « aura plus de force, de passion et de retentissement qu`un film au budget 10 fois supérieur » et qu`il séduira les nombreux amateurs de slashers.