Number 13

jeudi 30 juin 2016

 

Catégorie(s):

Extrait:
Les codes du werewolf movie inversés dans NUMBER 13, en tournage… Auteur en 2008 de l’intéressant « Sauna », le Finlandais Antti-Jussi Annila vient d’enchainer avec « Number 13 », une coproduction Finlande/Canada, tournée sur les lieux de l’action. Dans le Nord du Canada, au coeur de l`hiver, certains scientifiques étudient une horde de loups […]

Les codes du werewolf movie inversés dans NUMBER 13, en tournage…

Auteur en 2008 de l’intéressant « Sauna », le Finlandais Antti-Jussi Annila vient d’enchainer avec « Number 13 », une coproduction Finlande/Canada, tournée sur les lieux de l’action. Dans le Nord du Canada, au coeur de l`hiver, certains scientifiques étudient une horde de loups et en anesthésient un qu’ils ont capturé. Celui-ci se réveille prématurément et attaque, mais il est mordu par un des humains. L’animal se voit alors infecté par une étrange maladie appelée …«humanité». Tandis que le clair de lune se lève, ce loup est en train de changer. Un peu plus tard, lorsque les loups pourchassent un homme nu et ensanglanté qui se trouvent parmi eux, les scientifiques sont choqués. Cet étranger ne peut pas parler, semble perdu et tremble de froid. D’où vient-il ? Le premier aperçu d’un danger menaçant pour les scientifiques se produit lorsque la meute de loups réapparaît et s’introduit dans le camp, sans manifester à présent la moindre crainte. Avant que la lune ne se couche, les humains apprendront la vraie nature de l`étranger et leur propre «dynamique de groupe». Plus important, ils vont apprendre la vraie différence entre les loups et de l`humanité – la capacité de mentir. Inversant visiblement les codes du genre, le scénario cosigné par le réalisateur, Doug Taylor (« Splice ») et Iiro Küttner, précédemment intitulé « The Human Animal » puis « Human », propose un récit de loup-garou totalement inhabituel.