On a vu et aimé SUICIDE SQUAD…. (4 étoiles sur 5)

mardi 2 août 2016

 

Catégorie(s):

Extrait:
SUICIDE SQUAD : On a donc vu le film. Globalement, il tient toutes ses promesses, s’avère très réussi, malgré, parfois, quelques passages à vide alors que l’action ne cesse pourtant jamais, passages d’un intérêt variable en raison du scénario, inégal (plutôt bon mais pas toujours, c’est en fait un scénario-prétexte aux scène d’action). Mais la […]

SUICIDE SQUAD : On a donc vu le film. Globalement, il tient toutes ses promesses, s’avère très réussi, malgré, parfois, quelques passages à vide alors que l’action ne cesse pourtant jamais, passages d’un intérêt variable en raison du scénario, inégal (plutôt bon mais pas toujours, c’est en fait un scénario-prétexte aux scène d’action). Mais la seconde partie (le film dure 2 h) rattrape ces faiblesses relatives, pour des raisons que nous ne révèleraont pas afin de ne pas gâcher le plaisir de la découverte. L’un des bons points du film, ce sont les personnages, tous intéressants, et les acteurs qui les incarnent, Will Smith en tête, formidable dans le rôle de Deadshot. Margot Robbie en déjantée Harley Quinn est incroyable. On a peine à croire qu’elle jouait précédemment Jane dans le dernier «Tarzan» ! Jared Leto est un Joker épatant, et les autres du même niveau. Le réalisateur David Ayer sait conférer un réalisme inoui à ses séquences délirantes, ne nous égarant jamais dans le feu de l’action, on conserve toujours nos repères, sans parler des morceaux de bravoure. Ses dialogues sont mordants, le film étant à la fois drôle sans excès et violent (les cascades sont formidables et le rythme quasi constant). Les SFX sont irréprochables comme il se doit, la b.o. excellente (mélange de compil aussi bien choisies que dans un Tarantino et de musique originale de Steven Price, précédemment à l’œuvre sur «Gravity»). Evidemment, de par ses outrances et son aspect dévastateur, on pense à «Deadpool». Mais c’est quand même assez différent, puisqu’il s’agit ici d’un groupe à l’œuvre, d’un groupe de super-méchants, dont certains sont dignes des X-Men de par leurs étonnantes capacités ou look. On passe un excellent moment, et plus le film se déroule, plus on l’apprécie. Sans doute parce que, comme dans les feuilletons TV, on apprend progressivement à connaître les personnages et qu’on s’y attache en découvrant leurs tares, faiblesses et qualité. Ce n’est pas évident de faire co-exister autant de personnages principaux simultanément, et le film y parvient très bien. Il y a une noirceur dans le film, mâtinée d’humour (plutôt cynique et désabusé que purement distractif)(humour noir, donc), qui lui donne un ton bien particulier. Sa violence est réjouissante, jamais déprimante. C’est donc un film survitaminé comme on s’y attendait, avec des aspects attachants, lyriques, aussi inattendus que bienvenus, ne sombrant jamais ni dans l’ultra-violence (laquelle fait très «BD» moderne, et pour cause…) ni dans la mièvrerie. Au final, on a vraiment envie de revoir ces personnages dans une nouvelle aventure, ce qui est bon signe. Ceci est une opinion à « chaud ». Nous publierons sous peu une véritable critique/analyse du film, que nous vous recommandons en tout cas !