One Drop

mardi 26 mai 2015

 

Catégorie(s):

Extrait:
Un monster-movie canadien réalisé par une jeune femme : ONE DROP…. Dans « One Drop », en postproduction, troisième long-métrage de la Canadienne Tricia Lee après les thrillers d’horreur « Silent Retreat » (2013) et « Clean Break » (2014), une jeune célibataire victime d’une overdose se réveille dans un établissement médical et découvre que […]

Un monster-movie canadien réalisé par une jeune femme : ONE DROP….

Dans « One Drop », en postproduction, troisième long-métrage de la Canadienne Tricia Lee après les thrillers d’horreur « Silent Retreat » (2013) et « Clean Break » (2014), une jeune célibataire victime d’une overdose se réveille dans un établissement médical et découvre que tout le monde est mort… et qu’elle est enceinte de neuf mois ! « Cory Brown, mon fidèle scénariste, voulait concevoir une créature plus vicieuse que tout ce qu’il voyait habituellement. Cela a commencé comme un film de vampires, mais, tandis que nous développions le sujet, cela s’est transformé en un nouveau type de créature » précise la productrice et réalisatrice indépendante. «L’horreur est un genre un peu différent de ce que produit traditionnellement le cinéma canadien, donc j’ai dû trouver mon propre système pour financer mes films. Sans parler du fait d’être une femme oeuvrant dans un domaine généralement dominé par la gente masculine. Mais c’est précisément ce point de vue féminin qui a attiré une star locale comme Julian Riching, qui joue dans des blockbusters comme « Man of Steel » ou des œuvres telles « The Witch». Ce que confirme l’intéressé : «J’aime que ce soit une femme qui raconte une histoire où l’une de ses semblables se retrouve dans une des situations les plus difficiles qui soit, être enceinte sans l’avoir voulu, ce qui est tout le contraire de la fin heureuse d’une love-story. «Pourquoi suis-je enceinte ? Et que vais-je mettre au monde ? Est-ce que je le veux ?» se demande-t-elle. Cela change des films d’horreur habituels» conclue l’acteur.

Voir la bande annonce :