Open Frames annonce deux films d’horreur : HAVANA DARKNESS, en préproduction, et NIGHTWORLD, en postproduction… (voir ci-dessou

mardi 15 mars 2016

 

Catégorie(s):

Extrait:
« Havana Darkness » est une coproduction entre Open Frames, basé en Bulgarie, et Golden Celba Productions de New York. Dirigé par Guillermo Ivan, le film est le tout premier thriller en langue anglaise tourné à Cuba, les prises de vues débutant à New York le 2 avril. «C’est une histoire très effrayante, vaguement basée […]

« Havana Darkness » est une coproduction entre Open Frames, basé en Bulgarie, et Golden Celba Productions de New York. Dirigé par Guillermo Ivan, le film est le tout premier thriller en langue anglaise tourné à Cuba, les prises de vues débutant à New York le 2 avril. «C’est une histoire très effrayante, vaguement basée sur la découverte d`un manuscrit écrit par Ernest Hemingway, lors de son séjour dans l`île des Caraïbes » précise le cinéaste. Trois amis voyageant à la Havane et enquêtant sur ce mystérieux manuscrit se retrouvent plongés dans un terrifiant jeu du chat et de la souris lorsqu’ils sont pris au piège à l’intérieur d’un bâtiment abandonné niché dans le centre de la capitale. Le temps s’écoulant rapidement, le trio doit manœuvrer à travers un labyrinthe de pièges mortels pour trouver un moyen de sortir des lieux avant qu’ils ne soient traqués à mort. « Havana Darkness » a vu le jour voici quelques mois dans les bureaux de Open Frames, une filiale de Global Group, la plus grande société de production indépendante de Bulgarie. Les mêmes personnes ont produit « Nightworld », réalisé par le Chilien Patricio Valladares (« Hidden in the Woods » et les prochains « Downhill », « The Ghosts of Garip », « Breath » et « Snowdevil », qui relèvent tous du genre), et mettant en vedette Jason London et Robert Englund. Drame qui s’aventure dans l`horreur, « Nightworld » fera ses débuts officiels au marché du film de Cannes en mai. «Je n’avais jamais joué un aveugle auparavant» plaisante Englund. « C’était un défi et mon personnage a de grands dialogues. Nightworld est l`un des scripts les plus effrayants que je l`ai lu depuis longtemps. L`histoire est envoûtante et originale, et offre la perspective de suites éventuelles ». Lorsque Brett Irlam, un ancien officier de la police de Los Angeles prend un emploi en tant que chef de la sécurité d’un immeuble ancien de la capitale bulgare, il doit faire face à une série d’évènements bizarres et terrifiants. Une fois qu’il commence à explorer le passé sinistre du lieu et enquête surs ses propriétaires et anciens employés, Brett découvre bientôt une force maléfique nichée dans les sous-sols du bâtiment, qui fera tout pour se retrouver libre dans notre monde. Open Frames travaille également sur une série télévisée horrifique intitulée «Samodivi». « Cela concerne de belles sorcières qui sont l`essence du Mal pur», explique le producteur et créateur Magi Halvadjian, qui a engagé comme showrunner Robert Parigi, des «Agents du S.H.I.E.L.D» et comme réalisateur David Boyd («The Walking Dead», «Dark Skies»).

Bande annonce de NIGHTWORLD :
https://vimeo.com/158801870/3f0dc094bf