Open Windows

vendredi 13 septembre 2013

 

Catégorie(s):

Extrait:
OPEN WINDOWS voir la bande annonce : Aprés « Timecrimes » et « Extraterrestrial », le réalisateur espagnol Nacho Vigalondo a signé « Open Windows », un techno-thriller avec Elijah Wood en vedette. L`intrigue tourne autour d`une recherche désespérée effectuée par le personnage principal incarné par Wood afin de retrouver une actrice (Sasha Grey, The Girlfriend Expérience) enlevée par un méchant […]

OPEN WINDOWS

voir la bande annonce :

Aprés « Timecrimes » et « Extraterrestrial », le réalisateur espagnol Nacho Vigalondo a signé « Open Windows », un techno-thriller avec Elijah Wood en vedette. L`intrigue tourne autour d`une recherche désespérée effectuée par le personnage principal incarné par Wood afin de retrouver une actrice (Sasha Grey, The Girlfriend Expérience) enlevée par un méchant vicieux dénommé Chord (Neil Maskell). «L`action est suivie sur l`écran d`un ordinateur portable connecté à Internet – une approche qui nous a tous excités dès le départ » commente le réalisateur. « On va encore plus loin dans le concept que « Paranormal Activity », « Cloverfield » ou « Chronicle », dans la mesure où au lieu de simuler les prises de vue d`une caméra vidéo, nous présentons les scènes via un ordinateur de bureau. L`écran de cinéma devient un écran d`ordinateur, et le spectateur devient le protagoniste de cette aventure ».

OPEN WINDOWS

voir la bande annonce :

Aprés « Timecrimes » et « Extraterrestrial », le réalisateur espagnol Nacho Vigalondo a signé « Open Windows », un techno-thriller avec Elijah Wood en vedette. L`intrigue tourne autour d`une recherche désespérée effectuée par le personnage principal incarné par Wood afin de retrouver une actrice (Sasha Grey, The Girlfriend Expérience) enlevée par un méchant vicieux dénommé Chord (Neil Maskell). «L`action est suivie sur l`écran d`un ordinateur portable connecté à Internet – une approche qui nous a tous excités dès le départ » commente le réalisateur. « On va encore plus loin dans le concept que « Paranormal Activity », « Cloverfield » ou « Chronicle », dans la mesure où au lieu de simuler les prises de vue d`une caméra vidéo, nous présentons les scènes via un ordinateur de bureau. L`écran de cinéma devient un écran d`ordinateur, et le spectateur devient le protagoniste de cette aventure ».