Premier long-métrage du storyboader du «Phare de l’Angoisse », «A Dark Song» est une plongée vertigineuse de «l’autre côté » de

lundi 26 septembre 2016

 

Catégorie(s):

Extrait:
Présenté le 7 octobre prochain au London Film Festival, « A Dark Song », premier long-métrage réalisé par Liam Gavin, précédemment auteur de courts-métrages et storyboarder (« Le phare de l’angoisse », « Evil Aliens », « Mutant Chronicle ») met en scène une jeune femme qui s’efforce de se venger de la façon la […]

Présenté le 7 octobre prochain au London Film Festival, « A Dark Song », premier long-métrage réalisé par Liam Gavin, précédemment auteur de courts-métrages et storyboarder (« Le phare de l’angoisse », « Evil Aliens », « Mutant Chronicle ») met en scène une jeune femme qui s’efforce de se venger de la façon la moins conventionnelle. Victoria est brisée par la tragédie et le chagrin, et est à la recherche d`un moyen d`apaiser sa douleur. Joseph, un occultiste lui aussi malmené par la vie, va lui offrir cette chance, laquelle emprunte une route à ne pas prendre à la légère, traitant avec des forces au delà de notre contrôle et de notre compréhension. Pour Joseph, c’est l`occasion de regarder «l`architecture», ainsi qu’il l’appelle, de notre univers, mais pour Victoria, c’est la seule option. Pendant des mois, les deux explorent le côté sombre du monde, chacun pour ses propres raisons et motivations. Ce qu`ils découvrent brisera leurs idées préconçues du monde et leur place dans l`univers. Film d’horreur s’appuyant davantage sur les personnages et sa texture que sur les effets-choc, « A Dark Song », coproduction Irlande/G-B, bénéficie de l’excellente interprétation de l’Irlandaise Catherine Walker (« Dark Touch », de Marina de Van) et de Steve Oram (« Le dernier pub avant la fin du monde »).