Présenté à FantAsia, « Superpowerless » porte un regard différent sur les films de super-héros…

jeudi 14 juillet 2016

 

Catégorie(s):

Extrait:
Présenté à FantAsia, « Superpowerless » porte un regard différent sur les films de super-héros… Présenté en première mondiale le 24 juillet prochain au festival FantAsia de Montréal, « Superpowerless » produit et réalisé par Duane Andersen (« The Old Woman ») met en scène le dénommé Bob, un quadragénaire typique et frustré, qui passe ses journées à errer et à […]

Présenté à FantAsia, « Superpowerless » porte un regard différent sur les films de super-héros…

Présenté en première mondiale le 24 juillet prochain au festival FantAsia de Montréal, « Superpowerless » produit et réalisé par Duane Andersen (« The Old Woman ») met en scène le dénommé Bob, un quadragénaire typique et frustré, qui passe ses journées à errer et à boire. Plus on l`aide, plus il devient frustré. On pourrait penser que sa situation est typique de celle de millions d`autres personnes qui ont subi un sentiment de perte et de manque en ayant atteint la quarantaine. Mais Bob est un peu différent… Il était autrefois le Captain Truth, un super-héros masqué combattant le crime dans toute la région.
Ayant découvert qu’il possédait des super-pouvoirs à un âge précoce, il suivit l`exemple de ses héros de bandes dessinées et utilisait ces derniers au profit de la société, une décision qui fit de lui un champion craint par ses ennemis et admiré par le public. Véritable légende vivante, il poursuivait sans relâche les criminels, arborant un sourire sur son visage. Mais aujourd`hui, Bob n’est plus que l’ombre de lui-même. Comme beaucoup d`autres, il est en proie à l`auto-réflexion de la crise de la quarantaine. La différence est que cette période difficile coïncide avec la perte de ce qui faisait de lui un être extraordinaire. Sa force herculéenne et son incroyable résistance aux chocs ont toutes deux disparu. Ayant retiré son uniforme, il erre dans les rues qu’il aidait autrefois à protéger, dans un état qui inquiète de plus en plus sa petite amie Mimi. Quand un ancien acolyte publie ses mémoires, Bob ressent tout à coup la nécessité de retracer lui aussi son parcours exceptionnel sur le papier, étant sur le point de vivre une expérience introspective qui lui fera revisiter son passé et pourrait lui permettre de prendre enfin le repos du guerrier auquel il aspire.
Loin des gros budgets et se moquant des conventions du genre, « Superpowerless », porté par l’attachant comédien Josiah Polemus, offre une nouvelle perspective sur le super-héros emblématique. Ecartant les séquences d`action, le film utilise l`humour et la sincérité pour peindre un portrait d`un homme déchu recherchant le sens de sa vie, évoquant la force dormante présente en chacun d’entre nous, nous faisant croire qu`un homme peut voler, tomber et se relever…