Projet de design pour le look du « Godzilla » 3D américain en préparation chez Legendary Pictures…

vendredi 7 mai 2010

 

Catégorie(s):

Extrait:
News du 3O mars 2010 : Les amateurs de Godzilla vont pouvoir se réjouir : le grand monstre des temps perdus va ressusciter une nouvelle fois ! En effet, après son apparition dans une trentaine de films, Godzilla, suite au lifting entrepris par Roland Emmerich et Patrick Tatopoulos en 1998, avait effectué un ultime tour […]

News du 3O mars 2010 :

Les amateurs de Godzilla vont pouvoir se réjouir : le grand monstre des temps perdus va ressusciter une nouvelle fois !

En effet, après son apparition dans une trentaine de films, Godzilla, suite au lifting entrepris par Roland Emmerich et Patrick Tatopoulos en 1998, avait effectué un ultime tour de piste, au Japon, en 2004, avec « Godzilla Final Wars » de Ryûhei Kitamura (Midnight Meat Train), hommage respectueux au personnage et à la série créée par Inoshiro Honda en 1954. Puis, silence radio, étant donné que la nippone Toho avait annoncé renoncer à poursuivre les aventures de son monstre-vedette, alors que, par le passé, chaque année ou presque était entrepris un nouvel épisode pour les (nombreux) aficionados du Pays du Soleil Levant.

Quant aux Américains, après l`accueil mitigé (succès correct mais critiques assez négatives) réservé à l`opus d`Emmerich (lequel envisageait une suite, qui n`a jamais eu lieu), ils avaient depuis perdu les droits, et de toute façon, TriStar Pictures n`envisageait nullement de poursuivre l`expérience.

Or, contre toute attente, et dans le plus grand secret, la firme US Legendary Pictures, depuis quelques mois, était à la recherche d`un réalisateur potentiel pour un nouveau « Godzilla », qu`elle cofinancera avec la Warner (les deux firmes ayant été précédemment associées pour « The Dark Knight », « 300 » et « The Hangover »).

Cet ambitieux projet, selon la maison de production, plutôt que de suivre les traces de la version de 1998, entend respecter l`œuvre originale, où le dragon géant cracheur de feu atomique avait subi une mutation en raison de son exposition aux radiations consécutives à Hiroshima et Nagasaki, dévastant le Japon mais défendant ensuite, dans des films ultérieurs, la nation attaquée par d`autres monstres.

« Godzilla est l`une des plus puissantes icônes de la pop culture, et nous sommes enthousiasmés à l`idée de créer une oeuvre épique basée sur la franchise si appréciée de la Toho » déclare Thomas Tull, président de Legendary. « Notre but est de produire le Godzilla que nous, en tant que fans, voulons voir. Nous avons l`intention de rendre justice à ces éléments essentiels qui ont permis au personnage de demeurer populaire aussi longtemps ».

Les responsables de la firme vont prendre soin à éviter de reproduire le look et l`impression dégagée par le Godzilla de 1998. Lequel avait coûté la somme, astronomique à l`époque, de 13O M$. Les recettes nationales ne furent que de 136 M$, le film se rentabilisant surtout avec l`étranger, où il récolta 242 M$.

La Toho distribuera ce nouveau Godzilla au Japon. Outre l`équipe de Legendary, les producteurs du film seront Dan Lin (Sherlock Holmes), Roy Lee et Brian Rogers, tandis que Yoshimitsu Bannon, Kenji Okuhira et Doug Davison seront les producteurs exécutifs. Ce grand retour se fera pour 2012.