Sam Raimi s’attaque à la TROISIEME GUERRE MONDIALE, pour un thriller futuriste qu’il va diriger… (voir ci-dessous)

samedi 27 février 2016

 

Catégorie(s):

Extrait:
Sam Raimi va concrétiser un projet qu’il a depuis plusieurs années avec ses associés, à savoir le thriller futuriste « World War 3 » basé sur les prévisions énoncées dans le best-seller du futurologue George Friedman : « The Next 100 Years : A Forecast of the 21st Century », paru en 2009. Le livre en question […]

Sam Raimi va concrétiser un projet qu’il a depuis plusieurs années avec ses associés, à savoir le thriller futuriste « World War 3 » basé sur les prévisions énoncées dans le best-seller du futurologue George Friedman : « The Next 100 Years : A Forecast of the 21st Century », paru en 2009. Le livre en question prévoit le remplacement de la guerre américano-jihadiste par une nouvelle guerre froide entre les États-Unis et la Russie, la diminution en tant que puissance mondiale du rôle de la Chine, laquelle se fractionne en de petits états, l’émergence du Mexique comme force importante sur la scène géopolitique, celle d’une Pologne dominant militairement et politiquement l’Europe Centrale et de l’Est, la Turquie prenant le contrôle du Moyen Orient, ainsi que de nouvelles technologies et tendances culturelles qui vont modifier radicalement la façon dont nous vivons – et appréhendons les guerres. Sans oublier une évolution profonde dans la composition ethnique et démographique des U.S.A. consécutive à l’immigration accrue en provenance du Mexique et de l’Amérique du Sud et la mécanisation de la main d’œuvre. Bref, une exploration de ce que l’avenir pourrait nous réserver. Le titre, la Troisième Guerre mondiale, se réfère à trois ans de «guerre limitée» qui, selon Friedman, se produira vers 2050, suivant une course aux armements impliquant des programmes spatiaux militaires entre les États-Unis, le Japon et la Turquie. Dans ce conflit hypothétique, les alliés des Américains comprenant la Chine, la Grande-Bretagne, le « bloc polonais » européen et l`Inde s’opposeront aux forces combinées du Japon, de la Turquie, de la France et de l`Allemagne, la coalition américaine s’avérant finalement victorieuse. Dans les grandes lignes, la guerre est menée principalement avec des avions hypersoniques, des soldats en amures high-tech améliorant leurs performances et une force de frappe située dans l’espace incluant des bases militaires sur la Lune. Bien entendu, Sam Raimi incluera des personnages fictifs au milieu de tous ces événements. World War 3 marquera d’ailleurs la première incursion du cinéaste dans la science-fiction « dure », lequel avait redéfini avec ses « Spider-Man » le film de super-héros, préparant l’émergence actuelle des blockbusters inspirés de comics. Le film sera produit par Bill Block Media, qui a acquis les droits de cet ouvrage et conclu un accord avec la Warner, qui diffusera le métrage.