Separation : réconfort familial

samedi 29 février 2020

 

Catégorie(s):

Extrait:
Un nouveau film pour le réalisateur de The Boy en attendant la préquelle d’Esther. Auteur notamment de The Boy et se sa séquelle, La Malédiction de Brahms, William Brent Bell a signé depuis Separation, avec Brian Cow et Rupert Friend, où une jeune fille trouve du réconfort auprès de son père artiste et du fantôme […]

Un nouveau film pour le réalisateur de The Boy en attendant la préquelle d’Esther.

Auteur notamment de The Boy et se sa séquelle, La Malédiction de Brahms, William Brent Bell a signé depuis Separation, avec Brian Cow et Rupert Friend, où une jeune fille trouve du réconfort auprès de son père artiste et du fantôme de sa mère décédée. Le cinéaste, spécialisé dans le genre horrifique depuis 2006 et Stay Alive, va enchainer avec Esther, écrit par David Coggeshall (« Scream », The Haunting in Connecticut 2, Prey), qui sera une préquelle d’Orphan tourné par Jaume Collet-Serra en 2009, et produit par Dark Castle. Lena Klammer (rôle tenu par Isabelle Fuhrman dans l’original, sorti en France sous le même titre Esther) orchestre une évasion brillante d’un établissement psychiatrique russe et se rend en Amérique en se faisant passer pour la fille disparue d’une riche famille. Mais la nouvelle vie de Lena en tant qu’Esther prend une tournure inattendue et l’oppose à une mère qui protégera sa famille à tout prix.